Difficultés

Publié le Mis à jour le

von-bulow

On rappelait dernièrement le mot délicieux du prince de Bulow qui, se trouvant à Berlin, en présence de M. de Margerie, lui demanda des nouvelles de Paris et crut devoir  ajouter : 

Je n’y suis pas allé depuis le grave incident…
— Quel incident ? demande notre ambassadeur, intrigué.
— La guerre ! 

Le Populaire aime, tout comme le prince allemand, se servir d’euphémisme. A propos de la nomination de M. Mornet comme conseiller à la Cour de Cassation, il souligne que « son nom est inséparable des procès déclenchés aux heures de difficultés ». 

N’est-ce pas magnifique ? Les « heures de difficultés », c’est quand la France, envahie et meurtrie, se battait contre l’Allemagne. Nous avons, en effet, connu alors quelques « difficultés »…

« Les Potins de Paris. » Paris, 1930.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Difficultés »

    jmcideas a dit:
    juillet 18, 2017 à 3:02

    LA CRISE, TOUJOURS LA CRISE
    N’est-ce pas une difficulté ?
    (ATT, la crise est toujours par le bas)

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s