Un cadeau de Shaw

Publié le

bernard-shaw

Une petite revue anglaise, qui ne possède ni riches commanditaires, ni lecteurs nombreux, avait demandé, fort timidement et sans grand espoir, un article à Bernard Shaw.

Inespéré ! la revue reçut un texte important, excellent et le publia avec un extraordinaire succès.

Comme il n’avait pas été question d’honoraires, le directeur, aussi inquiet que reconnaissant, écrivit à Shaw pour s’enquérir du prix de l’article.

« Cher monsieur, répondit à peu près Shaw, la valeur d’un article de moi est telle que  tout le capital de votre journal y passerait. Je vous prie donc de considérer ce texte comme un cadeau de Bernard Shaw. » 

« Figaro. » Paris, 1936.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Un cadeau de Shaw »

    Trigwen a dit:
    juillet 23, 2017 à 1:04

    Même si George Bernard Shaw connaissait sa valeur d’écrivain, il semblait assez imbu de lui-même ce qui ne l’empêchait pas d’être généreux et d’avoir cet humour qui le rendit célèbre.

    Aimé par 3 people

    L'Ornitho a dit:
    juillet 23, 2017 à 8:41

    Alphabet de luxe 🙂

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    août 7, 2017 à 11:07

    Je vous fait cadeau de ces blagues:

    * Un beau cadeau: votre dernier roman !
    mais ne coupez pas le ruban de votre machine à écrire, pour l’inaugurer!

    * Ne laissez pas le prix sans ajouter un zéro

    * Un beau cado, en votre absence = un vibro-masseur—2 mois plus tard, le mari demande à sa femme
    -Tu as aimé?
    -Ah non alors, il m’a déchaussé toutes les dents !

    OK, je sors

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s