Ecoles buissonnières

Publié le

Emile-Claus

Au Moyen Âge, chaque écolier, faisant partie des petites écoles de Paris, payait une rétribution à son maître, qui, à son tour, en payait une au chantre de Notre-Dame.

Quelques maîtres, pour se soustraire à cette redevance, tenaient leur école dans des lieux écartés, ou même dans les champs et les bois qui environnaient la capitale. De là, les écoles prirent le nom d’écoles buissonnières. Au seizième siècle, on nommait ainsi les écoles que les protestants tenaient secrètement à Paris, et qui furent défendues par un arrêt du parlement, rendu le 6 août1552.

Telle est vraisemblablement l’origine de notre proverbe : faire l’école buissonnière.

« Le Magasin pittoresque. » Paris, 1842.
Illustration : Emile Claus.

Publicités

12 réflexions au sujet de « Ecoles buissonnières »

    nuage1962 a dit:
    juillet 23, 2017 à 11:37

    On est loin de la signification d’aujourd’hui

    Aimé par 1 personne

    Roomanies a dit:
    juillet 24, 2017 à 12:29

    Oh je comprends mieux à présent la signification de cette expression.
    Merci à vous Gavroche!

    Aimé par 1 personne

    ermite-athee a dit:
    juillet 24, 2017 à 12:45

    J’adore découvrir l’origine des expressions
    Merci Gavroche
    F.

    Aimé par 1 personne

    asfree18 a dit:
    juillet 24, 2017 à 4:32

    Pour certains, elle vient du Concile de Pavie, en 1423, auquel les prélats refusèrent de se rendre en raison de la peste qui sévissait dans cette ville, épisode décrit par Marot : « Vray est qu’elle fust buissonnière, l’escolle de ceux de Pavie ».

    Pour d’autres, datant aussi du XVe siècle, l’expression viendrait des chemins creux et buissons qui cachaient les fuyards (ou ceux qui s’abstiennent d’aller à l’école).

    J’avais lu qu’on appelait « école buissonnière  » les écoles clandestines, qui voulaient échapper aux clergé catholique et au roi, par contre j’ignorais qu’ils leur devaient une redevance, merci de ces précisions.

    Bonne journée !

    Aimé par 2 people

    raimanet a dit:
    juillet 24, 2017 à 11:13

    A reblogué ceci sur Boycottet a ajouté:
    c’ était très certainement une bien belle époque …

    J'aime

    LILIANE CALISTE a dit:
    juillet 25, 2017 à 1:52

    C’est vrai : on apprend tous les jours, et c’est tant mieux. Merci

    J'aime

    jmcideas a dit:
    août 7, 2017 à 10:35

    Prenez le mot au pied de la lettre (buissonnières)
    En soit: dans les buissons = tout un programme et celui surtout d’échapper aux rangs de l’école !
    Seulement voilà: Il ne manquait que 2 élèves à la classe = Mimie et Lulu
    ………………….
    OK, je sors

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s