La maladie du téléphone

Publié le Mis à jour le

germaine-bouret

Le téléphone a créé une industrie nouvelle, et cette industrie a donné naissance à une maladie professionnelle nouvelle.

En effet, M. Gellé a observé des accidents du côté de l’appareil auditif qui sont attribuables tantôt à ce que les sons téléphoniques sont trop éclatants, trop rapprochés de l’organe auditif, tantôt à la fatigue due à l’attention nécessitée par ce mode particulier de transmission des impressions sonores. 

Il faut cependant admettre non seulement une prédisposition nerveuse, mais encore il faut tenir compte, jusqu’à un certain point, d’un état pathologique secondaire ou préexistant de l’organe pour expliquer l’effet produit. 

Il est évident que chez les employés des téléphones, il y a surmenage de l’attention générale et surtout de l’attention auditive, d’où énervements et troubles mentaux que le repos peut heureusement faire cesser assez vite. 

En outre, le choc sonore du signal transmis par le téléphone exerce une action traumatique, dont la moindre lésion otique préexistante doit accroître l’effet et la nocuité. 

Une fois la lésion établie, l’ouïe est facilement blessée. On peut donc rapprocher les effets nuisibles de ces bruits téléphoniques de ceux qu’on a signalés chez les individus qui vivent auprès de machines à chocs bruyants et chez lesquels on trouve des lésions très nettes du tympan, accompagnées de souffrances, de névralgies, de bruits énervants, de surdité et de vertiges. 

Donc, la science, en même temps qu’elle fait un pas en avant dans un sens, en fait également un autre, mais celui-là de côté : elle crée du côté du génie du bien et du côté du génie du mal, et, pas assez souvent malheureusement, elle guérit elle-même les blessures qu’elle fait. 

Etant donné que le téléphone est un instrument à l’usage du fort et du puissant, qu’il écrase de travail celui qui, n’ayant rien, doit se mettre au service de tous, n’avons-nous pas là un exemple des plus frappants de la vraie lutte pour la vie. C’est bien là, en effet, que le fort dévore le faible.

 « La Science française. » Paris, 1894. 
Illustration de Germaine Bouret.

Publicités

5 réflexions au sujet de « La maladie du téléphone »

    anne35blog a dit:
    juillet 23, 2017 à 8:30

    je n’aime pas trop le téléphone, je m’en sert le moins possible…

    Aimé par 1 personne

    karouge a dit:
    juillet 23, 2017 à 9:57

    Le téléphone est une invention géniale qui, comme toutes les inventions et progrès technologiques, finissent par devenir le contraire de ce et ceux à qui elle devait bénéficier. J’ai un exemple personnel frappant : quand j’appelle ma femme, je tombe sur le répondeur, quand j’appelle ma mère c’est toujours le bon Dieu qui décroche. Et visiblement, il ne comprend pas que je veuille parler ma mère, du coup il reste coi. Puis un message en volapük tinte à mes oreilles : pour choisir votre langue, tapez 1 puis 2, puis 3 etc. Ensuite : S’agit-il d’un message personnel, promotionnel, en lien avec le Ciel. Pour l’Enfer, tapez 666, pour le Purgatoire 732, sinon tapez le code fourni avec votre Histoire personnelle…Alors, sur le portable, je tente de rappeler ma femme. Elle décroche. Bon, moi aussi, sinon je vais remplir la feuille de bêtises.. Et Gavroche va lancer saint Pierre à mes trousses (ou l’ange Gabriel).

    Aimé par 4 people

    Trigwen a dit:
    juillet 24, 2017 à 1:55

    Le téléphone de grand-papa étant quasiment moribond ou ayant fait preuve de son côté inoffensif, on s’attaque au portable qui s’attaquerait à notre système nerveux et à nos cellules !
    Comme je l’ai beaucoup utilisé de par ma profession, je me demande si à l’heure actuelle il me reste quelques neurones, des cellules encore en activité et si je sus vraiment sain d’esprit.

    Aimé par 2 people

    Aphadolie a dit:
    juillet 24, 2017 à 2:31

    Excellent article surtout si l’on tient compte de son époque.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s