Le menu d’un explorateur

Publié le Mis à jour le

edouard-blanc

Un voyageur, M. Edouard Blanc (1858-1923), est en train d’accomplir la traversée de l’Asie, de l’ouest à l’est. Il raconte, dans une lettre, qu’à son arrivée dans la ville chinoise Kachgar, il fut invité à un repas chez le gouverneur de cette ville. Le menu de ce repas, mérite d’être cité. 

Les ailerons de requins, les holothuries farcies de moelle, les crabes confits étaient assez médiocres. Le canard à la mode du Yunnan et les andouillettes de foie du même volatile étaient tout à fait supérieurs. En revanche les oeufs farcis d’une gelée parfumée et les racines de bambou marinées dans l’huile de ricin, qu’on mange à la fin du’repas, étaient détestables.  

Les queues de rats au sucre et les sangsues confites accompagnaient de très bonnes salamandres confites et farcies.

Voilà un repas qui n’est pas commun.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Le menu d’un explorateur »

    anne35blog a dit:
    juillet 23, 2017 à 12:22

    j’aurai surtout goûté le homard….

    Aimé par 1 personne

    LILIANE CALISTE a dit:
    juillet 23, 2017 à 1:56

    Mon cœur balance entre les queues de rats et les salamandres confites et farcies…ou les racines de bambou dans l’huile de ricin… Ne se doit-on pas de faire honneur aux plats de notre hôte ? c’est pourquoi j’ai renoncé aux voyages !!!! Lol

    Aimé par 3 people

      Gavroche a répondu:
      juillet 23, 2017 à 1:59

      Si l’on peut faire passer ça avec une bonne sauce… non, je plaisante 😀

      Aimé par 1 personne

    marie a dit:
    juillet 23, 2017 à 2:18

    J’ai dit que j’aimais, mais c’est ton billet, car le menu beurk, beurk, les queues de rat, quelle horreur, j’ai le coeur qui lève rien qu’à l’évocation. Bonne journée MTH

    Aimé par 1 personne

    marie a dit:
    juillet 23, 2017 à 3:32

    Mais pas du tout!!! as-tu déjà essayer d’en manger des queues de rats? Tiens depuis j’ai mal au coeur, c’est malin MDR MTH

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    juillet 24, 2017 à 7:09

    Non merci Gavroche, j’ai déjà pris mon repas 😉 🙂

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    juillet 26, 2017 à 10:38

    Quant on explore, on explore!
    Même les menus, si tant soit peu qu’ils soient dégueulasses
    Quand la cantine du bord est vide, il faut bien se résigner à manger du poisson volant -cru-!
    > le mieux est de fermer les yeux et de se contraindre à l’avaler.
    > Un grand rô, vient clôturer le déjeuner de satisfaction !
    Mem: c’est toujours meilleur que le rat de la cale!

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s