La petite vicieuse

Publié le Mis à jour le

peur

Eulalie Poireau est venue à Nice chercher une place avantageuse. On lui a justement indiqué un ménage sérieux sans enfants ni animaux domestiques. 

En arrivant dans le somptueux immeuble à six étages, Eulalie fut favorablement impressionnée par les faux marbres et l’arrogance du concierge. Au 5° étage la porte lui fut ouverte par un monsieur en caleçon de bain. 

Voilà donc un original, pensa-t-elle, prendre des bains de mer au mois de mars ! 

Mais une surprise plus grande lui était réservée lorsqu’elle vit venir à elle madame, en plus simple appareil encore. 

Nous allions nous mettre à table, dit celle-ci avec un gracieux sourire… vous nous servirez. 

Eulalie n’osait lever les yeux sur cette masse de chairs croulantes qui la précédait vers la cuisine. Madame n’était ni jeune ni jolie… Alors !… 

Il faisait, comme de juste, très chaud, dans l’appartement, et la petite bonne voulut ouvrir une fenêtre. Monsieur l’arrêta : 

Si vous avez, trop chaud, vous n’avez qu’à faire comme nous et enlever ces vêtements malsains… 

Ceci dit, Monsieur ôta tout tranquillement son caleçon… 

Eulalie ne connaissait pas la mode du « nudisme » qui s’implante en France, venant bien entendu de l’étranger. Elle les crut fous.  

Aussi rapidement que lui permettaient ses jambes vacillantes, elle s’enfuit du côté de la sortie, non sans entendre Monsieur proférer d’une.voix indignée :

Petite vicieuse ! 

« Cyrano : satirique hebdomadaire. » Paris, 1931.

 

Publicités

8 réflexions au sujet de « La petite vicieuse »

    anne35blog a dit:
    août 2, 2017 à 10:24

    j’aurais été embarrassée aussi!

    Aimé par 2 people

    beatricelise a dit:
    août 3, 2017 à 10:24

    J’adore !!!
    Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    août 7, 2017 à 8:49

    J’ai entendu dire
    – Alors que Monsieur, encore en peignoir de bain à midi
    « C’est pas grave -fit la jeune employée, j’en ai vu d’autres mieux présentable ! »
    😀

    Aimé par 2 people

    Trigwen a dit:
    août 11, 2017 à 12:12

    Pauvre jeune file qui s’attendait à un tout autre spectacle ! Petite vicieuse elle ?
    Ne serait-ce pas plutôt ce monsieur qui serait un brin pervers à voir le mal partout et à se balader in naturalibus chez lui au risque d’être vu par un vis-à-vis ?
    Sans doute est-ce qu’il recherche sans oser le dire !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s