Grave affaire 

Publié le Mis à jour le

pomme-d-api

Voici les prémices d’une affaire qui ne manquera pas, si on en croit les intéressés, va défrayer les chroniques parisiennes et mondaines.

Cet été, sur les plages du Sud, une nouvelle cantatrice, Mme de Serres, qui rappelle par sa beauté et son talent, la Cavalieri, s’est révélée. Sous les auspices de Maurice Verne, elle fit les délices d’un pays neutre où sa voix fit merveille. Descendante, disait-on, d’Olivier de Serres, elle faisait briller d’un nouveau lustre, l’éclat de son illustre parent.

Or, voici que le comte de Serres élève une protestation, et entend revendiquer pour lui seul le nom qu’elle revendique.

Actuellement à Rouen, où elle va chanter Carmen, avant de se faire acclamer à Paris, la belle actrice s’amuse déjà du petit procès bien parisien, et qu’elle entend soutenir contre le comte Olivier-François de Serres, habitant d’Oloron. Ce dernier nous a, en effet, adressé la lettre suivante :

Monsieur,

Votre revue Le Carnet de la Semaine du 9 septembre 1917, fait connaître sous la rubrique Carnet mondain « décentralisation officielle » qu’une certaine Mme de Serres, dernière descendante d’Olivier de Serres, doit chanter, etc.
La famille de Serres, descendante d’Olivier de Serres, le père de l’agriculture, et qui a encore bien des rejetons qui, espérons-le, ne seront pas les derniers, déclare ne pas connaître, comme faisant partie de la famille, cette cantatrice qui porte son nom et qui n’est, en aucune façon, dernière descendante d’Olivier de Serres.
Veuillez agréer, Monsieur, l’assurance de ma considération distinguée.

Olivier-François, comte de Serres.

Les tribunaux apprécieront cette affaire.

« Le Carnet de la semaine. » Paris, 1917.
Illustration : capture YouTubeLes belles histoires de Pomme d’Api

Publicités

2 réflexions au sujet de « Grave affaire  »

    Jean Claude Divet a dit:
    août 6, 2017 à 7:07

    C’est une affaire des plus intrigante.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s