Chien et chat

Publié le Mis à jour le

 

port-dieppe

Le Journal de Dieppe rapporte un acte de sauvetage accompli par un chien de Terre-Neuve A Dieppe. 

C’était jour du Mardi-Gras, vers onze heures du matin, un chien de Terre-Neuve poursuivait un chat. Ce dernier ne trouva d’autre moyen, pour se soustraire à cette poursuite, que de se jeter dans l’avant-port, en face de la poissonnerie. Mais le chien, obéissant A son instinct, se précipite dans le port pour sauver la victime. Celle-ci, qui ne paraît pas comprendre les intentions du Terre-Neuve, l’accueille à coups de griffes, de sorte que le sauveteur est obligé de le happer pour l’amener  à bord d’une barque. Les matelots de cette barque rejetèrent le pauvre chat dans le port, et le chien, toujours dévoué, se jeta à l’eau après la victime, et parvint à la sauver une seconde fois. 

Chien et chat, de nouveau sur le pont de la barque, eurent une altercation qui fut fatale au malheureux chat. Celui-ci, exaspéré par les tribulations qu’il subissait depuis quelques instants, donna quelques coups de griffes à son sauveur, qui, outré de cette ingratitude, étrangla son protégé sans autre forme de procès. 

« Le Journal de Dieppe. » 1869.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Chien et chat »

    carnetsparesseux a dit:
    août 19, 2017 à 8:25

    L’auteur de l’article est partial : on pourrait aussi dire que le chien avait une telle envie d’étrangler le pauvre petit chat qu’il n’a pas hésité à aller le chercher plusieurs fois de pouvoir le zigouiller à pieds secs ! la préméditation ne fait donc aucun doute…
    on notera alors le beau geste des matelots qui tentent de sauver le chaton en le jetant à l’eau, loin de son bourreau. Hélas, en vain.
    🙂

    Aimé par 4 people

      karouge a dit:
      août 19, 2017 à 10:36

      Les Terre Neuve, contrairement aux chats échaudés qui craignent l’eau froide, n’hésitent pas à plonger dans les eaux glaciales du Saint Laurent. En général, ils s’ennamourent avec des Labradors qu’ils épousent au début de l’automne dans une petite église de Saint Pierre ou de Miquelon, selon l’endroit où chantent les baleines en cette belle saison.

      Aimé par 3 people

        Trigwen a dit:
        août 20, 2017 à 1:09

        Et les marins et terre-neuvas sont invités à la noce ? Qui sert de témoins aux jeunes mariés ? Quelques phoques de Gaspésie ?

        Aimé par 3 people

    LILIANE CALISTE a dit:
    août 21, 2017 à 11:14

    J’aime autant les commentaires que l’article !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s