Envers et contre tout

Publié le Mis à jour le

prohibition

Va-t-on rapporter la loi de prohibition ? Certains le prétendent. A cette seule annonce, les purs et les irréductibles ont protesté.

Parmi eux, Henry Ford, l’industriel. Il a déclaré que si l’on abrogeait le régime sec, il fermerait ses usines. Cette mesure mettrait évidemment un nombre considérable d’ouvriers en état de chômage.

Rien n’embarrasserait plus le gouvernement. 

C’est, au fond, là, une véritable méthode d’intimidation et de chantage. Réussirait-elle ? Tout est là. Ford a-t-il donc peur que si ses ouvriers buvaient quelque vin ou quelque alcool de France, ses automobiles seraient construites de travers ?

« L’Impartial. » Djidjelli, 1931.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Envers et contre tout »

    raimanet a dit:
    août 20, 2017 à 1:52

    A reblogué ceci sur Boycottet a ajouté:
    Santé ! mieux vaut deux fois qu’ une !!!

    J'aime

    Trigwen a dit:
    août 21, 2017 à 1:36

    Toujours ce chantage l’emploi qui effraie tant les gouvernants ! Et ce chantage avait d’autant plus de poids que cela se passait juste après la Grande Dépression !
    Le pire est que Henri Ford, une fois rentré chez lui devait s’offrir de bons alcools de qualité et de réputation ‘abri des yeux gouvernementaux et ouvriers.

    J'aime

    Trigwen a dit:
    août 21, 2017 à 1:37

    à l’abri des yeux gouvernementaux…

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s