Un émule d’Empédocle

Publié le Mis à jour le

etna

Un courageux américain, M. Frederick Burlingham, dans le but d’obtenir un film sensationnel, n’a pas craint de risquer la mort, en descendant aussi loin que possible dans le cratère fumant du Vésuve. Grâce à l’aide d’un guide nommé Sannino et du directeur de l’Observatoire du Vésuve, il a réussi dans son entreprise, non sans avoir couru de graves dangers. 

Cela nous remet en mémoire la fin mystérieuse d’Empédocle d’Agrigente, métaphysicien fameux dans l’antiquité. Empédocle, fils de Méton, passait pour un grand thaumaturge et un guérisseur de maladies incurables. Grand orateur, ou plutôt grand rhéteur, législateur et prophète, il s’attribuait une puissance surnaturelle. Il prétendait avoir le pouvoir de changer la direction des vents, de protéger les récoltes contre les maléfices de la lune rousse et de provoquer la pluie bienfaisante. Il se vantait de ressusciter les morts. Enfin, un jour, il annonça qu’il allait chercher le secret du feu souterrain dans les cratères de l’Etna. 

Hélas, moins heureux que M. Burlingham, Empédocle ne reparut plus jamais et on ne retrouva de lui, dit-on, qu’une sandale, rejetée avec des laves et des scories.

« L’Écho du merveilleux. » Paris, 1914.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Un émule d’Empédocle »

    francefougere a dit:
    août 20, 2017 à 6:34

    Pour Empedocle, c’était cuit – si je puis dire

    J'aime

    Roomanies a dit:
    août 20, 2017 à 9:52

    Mais, malgré tout, il était optimiste et il y croyait bien fort…

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s