La ménagère idéale

Publié le Mis à jour le

femmes-armées

Les experts du Collège de Professeurs de l’Université de Colombie se sont préoccupés ces temps derniers de cette grave question : « Que doit être une épouse idéale ? »Après une enquête approfondie, ils la décrivent ainsi : 

La ménagère idéale doit savoir tenir sa maison. 

Elle fait et raccommode ses vêtements et ceux de son mari. 

Elle lave le linge, a au moins un enfant et doit en toutes circonstances se montrer  diplomate et habile à tenir les comptes. 

Elle ne se plaint jamais de son sort, le seul but de sa vie semble être de rendre le foyer agréable, etc. 

Elle doit être économe et se bien porter (sic), ne pas oublier de célébrer l’anniversaire de chacun des membres de la famille…, passer une grande partie de son temps à lire à ses enfants et à jouer avec eux. Elle cultive des plantes et des fleurs pour rendre la maison plus attrayante. 

Elle doit savoir quels aliments sont riches en vitamines et les servir aux siens de préférence à toute autre nourriture. 

Elle s’habille simplement, mais à la dernière mode.

L’Union de Limoges, 1934.

Publicités

5 réflexions au sujet de « La ménagère idéale »

    barbarasoleil a dit:
    août 27, 2017 à 10:56

    Quelle horreur…

    Aimé par 1 personne

    nuage1962 a dit:
    août 27, 2017 à 1:37

    Bref, ne pas cultiver l’intelligence des femmes .. et ne pas laisser le choix de faire une carrière ou rester a la maison .. et les hommes qui veulent se genre de femmes .. je me demande quel est leur comportement envers elles

    Aimé par 1 personne

    ermite-athee a dit:
    août 28, 2017 à 12:41

    Le M.L.F n’était donc pas de mise à l’époque ?

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    août 28, 2017 à 7:32

    Bref un modèle de perfection !
    Quels sont donc les qualités requises d’un mari modèle ?
    Aie aie aie pauvres femmes…Depuis les choses ont quelque peu changées, mais il y a encore du travail…

    Aimé par 2 people

    Trigwen a dit:
    septembre 15, 2017 à 2:52

    Ah quelle belle époque ! Une époque pleine de bon sens qui suivait les lois de la nature.
    J’ai compris, je suis mort et là, je m’enfuis loin où on ne me trouvera pas.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s