Sur le sentier de la guerre

Publié le

indien

Les Indiens Cherokees, menacés, à la suite d’un décret du président des Etats-Unis, de voir leur territoire ouvert à la civilisation, n’ont pas accepté cette mesure.

En d’autres temps, ils eussent pris les armes et trempé leurs flèches empoisonnées dans le plus subtil poison. Mais les descendants des fameux Oeil-de-Faucon, Renard-Subtil et autres héros de Thomas Mayne Reid ou Fenimore Cooper se sont singulièrement modernisés !

La tribu menacée a tout simplement envoyé du papier timbré au gouvernement, et un attorney (avoué) va soutenir sa cause devant la cour suprême.

Paris, 1894. 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Sur le sentier de la guerre »

    Trigwen a dit:
    septembre 3, 2017 à 2:29

    Et comme de bien entendu, ils se sont fait avoir par les Américains.

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s