La voix du poisson

Publié le Mis à jour le

bookfish

En 1626, la veille de la Saint-Jean, Mr. Mead, de l’université de Cambridge, traversait la place du marché, quand il entendit un tumulte provenant de l’éventaire d’un poissonnier. Un attroupement s’était formé pour examiner le livre que la poissonnière venait de trouver dans une grande morue. Mr. Mead écrivit :

« J’ai tout vu de mes propres yeux : le poisson, son estomac, le morceau de toile à voile, le livre, et je rapporte ce que j’ai observé. Contrairement à ceux qui se trouvaient près de l’éventaire, quand la tête du poisson fut coupée, à laquelle pendait encore l’estomac si lourdement bourré, je n’ai pas assisté à l’éventration. Quand on a eu, comme moi l’autre jour, la chose sous le nez, on ne peut qu’être convaincu qu’il n’y eut là nulle imposture. Le poisson venait de Lynn (King’s Lynn, Norfolk). »

ordralfabetix

Le livre dont Mr. Mead prit possession, relié en toile à voile, était gluant et corné, mais parfaitement lisible. Il s’agissait d’un traité de théologie, rédigé par John Frith un siècle auparavant, durant son emprisonnement à Oxford. Les notables de Cambridge firent réimprimer l’ouvrage sous le titre Vox picis (la Voix du poisson), et agrémentèrent cette nouvelle édition d’une gravure représentant le poisson, le livre et couteau de la poissonnière.

John Frith, justement, avait été incarcéré dans une cave où l’on stockait du poisson, dont la puanteur était si forte que plusieurs de ses compagnons en moururent. Quand à Frith, il fut condamné au bûcher comme hérétique en 1533.

J. Michell & R. J. M. Rickard, Phenomena : A Book of Wonders. Thames & Hudson.

Publicités

5 réflexions au sujet de « La voix du poisson »

    malauxtruches a dit:
    septembre 15, 2017 à 9:01

    et il est né un premier avril aussi? 🙂

    Aimé par 1 personne

    LILIANE CALISTE a dit:
    septembre 15, 2017 à 10:40

    La malédiction de la morue.

    Aimé par 1 personne

    juliette a dit:
    septembre 16, 2017 à 6:57

    en tout cas John Frith a bien été brûlé pour éréthisme

    j’ai trouvé ce résumé en 1 phrase de son livre  » les hommes pèchent si les motifs derrière leurs bonnes œuvres sont de gagner les faveurs de Dieu « 

    Aimé par 2 people

    jmcideas a dit:
    septembre 20, 2017 à 1:00

    La voix d’un poisson ne vous dira rien d’autre que
    « Bon appétit »
    et beaucoup en moururent une arête en travers de la gorge!
    !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s