Le tour du monde impromptu

Publié le Mis à jour le

bougainville

M. de Bougainville, le célèbre voyageur, traversait un jour les Champs-Elysées dans une chaise de poste.

Il avait un de ses amis, M. de…, cheminant dans une des contre-allées, et lui propose de monter dans sa voiture et de l’accompagner à Versailles, où il va déjeuner. M. de… accepte, et dit qu’il sera satisfait s’il peut être de retour à Paris sur les quatre heures. Bougainville le lui promet. On arrive à Versailles, et la chaise de poste traverse la ville sans s’arrêter. M. de… témoigne son étonnement :

 C’est à Versailles , dit-il, que nous devions déjeuner; où me mènes-tu ?
Nous allons à Rambouillet, dit froidement Bougainville; ne te fâche pas, je t’en prie; je vais dîner là chez un ami. Viens avec moi, tu seras reçu à merveille.

M. de… jure, tempête, et se rend enfin. Que faire d’ailleurs ? sa journée est perdue. 

 Eh bien ! dit-il, j’irai dîner avec toi. 

On gagne du terrain, on avance, on arrive enfin à l’endroit désigné. On arrête, mais devant une auberge. 

 Mon ami, dit Bougainville, nous allons dîner ici pour nous remettre en route. Je vais passer quelques jours à Brest, et j’espère bien que tu ne me quitteras pas en si beau chemin.

M. de… entre alors dans une véritable colère. Que fera-t-il, il n’a point d’habits, point de linge. Bougainville le calme, lui offre la moitié de sa garde-robe, et obtient qu’il l’accompagnera à Brest. Les deux voyageurs se remettent en route; ils arrivent au terme de leur course. Bougainville dit alors à son ami que son vaisseau est en rade, qu’il est fraîchement décoré, et il lui propose d’aller le visiter. Quand ils furent tous deux montés sur le navire :

 Mon ami, dit Bougainville, viens avec moi, je vais faire le tour du monde. Tu ne manqueras de rien ici; tu voyageras avec la plus grande commodité possible. On n’attendait plus que moi, et nous faisons voile à l’instant. 

M. de…, qui ne voulait pas reculer, accepta cette singulière proposition, et fit impromptu le tour du monde.

Félix-Marie Baudouin. Paris, 1830.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le tour du monde impromptu »

    anne35blog a dit:
    septembre 24, 2017 à 5:34

    pas d’hésitation a avoir pour un tour du monde…

    Aimé par 1 personne

    ellea40ans a dit:
    septembre 24, 2017 à 7:02

    Ça c est un ami!

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    septembre 26, 2017 à 12:22

    Quad on n’a un vaisseau à quai…………….
    Que dire d’une chaise à porteur?
    « C’est assez peu, moins confortable, que dans une 3008 Peugeot, pour aller à Marseille »
    Comprenne qui veut

    « Le plaisir du voyage, est essentiel au mode de transport »
    -Celui du bateau restera toujours un bonheur inégalé-point-

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s