La rouge est mis

Publié le

valadon-utillo-utterSuzanne Valadon est la mère d’Utrillo. Il a hérité d’elle le sens aigu de la peinture qui l’anime. 

A présent, après toutes les aventures, tous les malheurs, toutes les souffrances qui marquèrent la vie de Maurice Utrillo, il vit sagement près de sa mère, dans un vieux château, entre Lyon et Mâcon. C’est un pays de vignoble. Hélas ! le vin qu’a tant aimé Utrillo ne peut plus être un breuvage pour lui, ou du moins il n’en peut boire que très peu et il a toujours soif. 

Alors sa mère a eu une idée charmante. A table on ne refuse jamais à boire à Utrillo, son verre est toujours plein du rouge breuvage. C’est du vin, si l’on veut, un peu, très peu. C’est de l’eau rougie, mais d’une assez belle couleur pour enchanter Utrillo.

« Bec et ongles. » Paris, 1932.
Photo : Suzanne Valadon, Maurice Utrillo, André Utter.

Publicités

Une réflexion au sujet de « La rouge est mis »

    jmcideas a dit:
    octobre 11, 2017 à 3:48

    Sa mère aurait pu aussi ajouter le rouge

    😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s