Des époux assortis

Publié le

mariage

Ce n’est pas d’aujourd’hui qu’on remarque dans les publications de mariages certaines affinités philologiques.

Il serait pourtant regrettable d’oublier que les journaux du 22 novembre annonçaient l’union de M. Boucher, charcutier, rue du Bac, 48, avec Mlle Boudin, rue des Dames.

« La Petite revue. » Paris, 1863.
Illustration : Ville de Paris / Bibliothèque Marguerite Durand.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Des époux assortis »

    barbarasoleil a dit:
    octobre 22, 2017 à 6:09

    J’ai un élève dont le patronyme composé est « Lecoq-Chapon »…

    Aimé par 3 people

    Gyslaine LE GAL a dit:
    octobre 22, 2017 à 7:46

    🙂

    J'aime

    Soizic a dit:
    octobre 22, 2017 à 7:53

    Je connais une madame Pinard mariée avec monsieur Pineau et beau-papa Bitonneau

    J'aime

    karouge a dit:
    octobre 22, 2017 à 9:19

    Et monsieur Landru, qui cuisinait tout ça?… hachtag « tu puerco ». Au départ, il s’appelait Lardu. Mais comme son arrière arrière etc grand parent, l’évêque Cochon, avait brûlé vive Jeanne d’Arc à Rouen, il changea de patronyme, des fois qu’il finirait merguez occidentale à la fête de l’Huma. Mais, au fait, qu’est-ce qu’une « merguez occidentale »?
    Une merguez occidentale est un composé d’articles de Gavroche dont chacun se régale et dont une petite ouverture, un bouton hors de la boutonnière, un picotage de fourchette (soit trois ouvertures) à partir desquels sourd un jus créatif, suffit à engendrer d’autres histoires. Nombre cuisiniers se sont penchés sur l’artiste, et sa spécialité historique : le pavé dans sa barricade de frites.
    Bon, Gavroche, vous pouvez effacer ce commentaire. Ou jeter Landru dans son poêle, vu que l’hiver approche!

    J'aime

      jmcideas a dit:
      octobre 23, 2017 à 9:37

      J’ai aimé relire ton comment 2 fois

      J'aime

    marie a dit:
    octobre 22, 2017 à 9:31

    Je connais un boucher qui s’appelle Boudin et un marchand de vin que s’appelle Pinard, cela ne s’invente pas!!! bonne soirée MTH

    J'aime

    jmcideas a dit:
    octobre 23, 2017 à 9:29

    A rapporter ici: le mariage de M.DUBOIS (de son métier menuisier) avec Mlle Duchêne (fille d’un débiteur de bois de chauffage)
    On ne sait si ce couple peut perdurer
    😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s