Une anecdote sur Lloyd George

Publié le

lloyd-george

Beaucoup de gens disent à Londres de M. David Lloyd George, le nouveau « Premier » anglais : 

« Lloyd George, c’est l’homme qui, lorsque la porte lui est fermée, fait une brèche dans le mur. » 

Ce mot fait allusion à une aventure d’autrefois. Tout jeune avocat, M. Lloyd George fut consulté par un brave Gallois qui avait à se plaindre du pasteur de sa paroisse. Ce pasteur refusait de laisser enterrer un parent dudit Gallois dans le tombeau de famille, sous prétexte que le défunt appartenait a une secte religieuse dissidente. 

Passez outre, dit l’avocat à son client. 

Et le jour de l’enterrement,, il se présenta avec la famille aux portes du cimetière. Le garde en refusa l’entrée. Alors, sans hésiter, M. Lloyd George fit ouvrir une brèche dans le mur. Le cortège funèbre passa par cette voie et le corps fut placé dans le tombeau. 

Ce fut la première victoire remportée par M. Lloyd George contre la tradition.

« Le Pêle-mêle. » Paris, 1917.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Une anecdote sur Lloyd George »

    Quête de justice. – Paradoxalité vitale a dit:
    novembre 2, 2017 à 11:36

    […] via Une anecdote sur Lloyd George — Le ciel de Leyenda […]

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s