Susceptibilité de militaire

Publié le

louis-XIV-de-louville

A la tête de ses armées, en Flandre, Louis XIV tenait table ouverte, pour tous les officiers. M. de Louville, gentilhomme de la Beauce, se présente un jour à dîner. M. de Créqui va alors l’annoncer au roi : 

— Voilà M. de Louville qui souhaiterait avoir l’honneur de dîner avec Sa Majesté.
— De quel droit ? répond le roi.

M. de Créqui, n’osant, répéter cette réponse à M. de Louville, lui fait comprendre qu’il n’a pu parler de lui au monarque excessivement occupé. M. de Louville n’en est point dupe.

M. de Créqui, ce même soir, vante au roi la noblesse authentique du visiteur. Il obtient la phrase affirmative sollicitée par lui : 

 Présentez-le demain.

Le lendemain, à l’heure du dîner, le roi voit M. de Louville. 

 Louville, prenez place !
— Sire, j’ai dîné, répond Louville.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Susceptibilité de militaire »

    L'Ornitho a dit:
    décembre 26, 2017 à 7:53

    Très à table sur les principes … de chevaux.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s