Nouvelle année

Publié le

Eugene-Galien-LaloueLe vingtième siècle entre donc dans sa troisième année, puisque, jeudi dernier, on a célébré le « Jour de l’An ».

Il est vrai qu’un grognon m’a dit : « Il n’y a pas de jour de l’an, est-ce que chaque jour n’est pas le commencement d’une nouvelle année ? » Il a ajouté à son aphorisme la phrase banale que l’on sait : « Comme le temps passe vite… » à quoi, un vieux philosophe a répliqué : « Le temps est immobile… ce sont les hommes qui passent. » 

En attendant, il me paraît que, cette année, on a ajouté une fête nouvelle et presque imprévue à celles qu’on a l’usage de célébrer, la fête du 31 décembre, la Saint-Sylvestre, si vous le préférez. On avait soupé gaiement, un peu partout, pour le réveillon de Noël, et j’ai ouï dire que, plus gaiement encore, on a soupé, pour le dernier jour de l’année. Il faut en finir l’année qui s’en va, bien commencer celle qui arrive. Alors, on soupe entre amis, et à minuit on se souhaite bonne année, bonne santé, prospérité, etc., etc. Je sais même une formule de souhaits plus ingénieuse encore. On dit : « Je vous souhaite tout ce que vous pouvez désirer…Vous choisirez vous-même.» 

Cette fête de « fin d’année », presque nouvelle chez nous, est, d’ailleurs, déjà coutumière en d’autres pays. En Allemagne, par exemple, elle se célèbre joyeusement, avec la joie bruyante et lourde inhérente au caractère germain. 

En Bavière, l’année qui s’en va se solde avec des bocks de bière, qu’accompagnent des ronds de saucissons et des lames de fromage de gruyère. On boit à l’année qui passe, on boit à l’année qui vient, en fumant une bonne pipe, à cheval sur les deux années. 

A Berlin, la mise en scène est plus compliquée, parfois plus fâcheuse, ,car elle dégénère volontiers en rixes violentes. A minuit sonnant, les fenêtres s’éclairent, s’ouvrent, chacun agite son mouchoir et boit à la santé de tous, en criant : « Vive l’année nouvelle ! » et c’est à travers les rues des pluies de sous, de marrons glacés ou simplement grillés, que ramassent les pauvres diables, point fâchés de l’aubaine.Ce serait parfait si là se bornait la manifestation joviale, mais les Faubourgs descendent volontiers sur la ville, et comme, par exception, on a bu pas mal de vin à la santé de « l’année neuve », on crie, on hurle, on s’excite et on tape. Coups de poing et coups de canne s’échangent. On s’injurie, on se cogne. La police intervient. Elle n’est pas tendre, la police berlinoise, et beaucoup qui ont commencé leur nuit de Saint-Sylvestre au cabaret vont l’achever au poste, voire au dépôt de la ville. 

En Russie, tout se passe de façon plus calme. Le peuple est plus doux, et d’humeur plus facile. Au jour de l’an, qui retarde de quinze jours environ sur le nôtre, on boit bien quelques verres de vodka, on danse bien quelques danses nationales, en s’accroupissant et en se frappant les talons, mais les rixes sont rares, et aussi les désordres. La fête consiste surtout en échange de souhaits, de baisers (on s’embrasse beaucoup, en Russie) et de petits présents, le plus souvent bijoux de peu de valeur, en argent guilloché ou en cuivre émaillé, comme on les fabrique là-bas. On s’offre volontiers des souvenirs avec des initiales et, mieux encore, des devises. Le choix de la devise est souvent l’objet d’une recherche particulière du donateur, qui s’efforce d’y mettre de la malice, du sentiment, ou profite de l’occasion pour se « déclarer ».

« Le Petit journal. » 1903.
Peinture : Eugène Galien-Laloue.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Nouvelle année »

    karouge a dit:
    décembre 31, 2017 à 7:25

    « Le calme des Russes »…certes, les Poutine(s) restent d’actualité ! mais pour le reste…Bonne année Gavroche !

    Aimé par 1 personne

      Gavroche a répondu:
      janvier 1, 2018 à 9:40

      Bonne et heureuse année Karouge, avec toujours si plein d’humour !!! 😀

      J'aime

    Aphadolie a dit:
    janvier 1, 2018 à 1:50

    Tous mes meilleurs vœux pour 2018 Gavroche.

    Aimé par 1 personne

      Gavroche a répondu:
      janvier 1, 2018 à 9:41

      Merci !
      Mes voeux les plus sincères, Aphadolie 🙂

      J'aime

    roijoyeux a dit:
    janvier 1, 2018 à 10:51

    A bon la fête de la St Sylvestre date 1903 info extraordinaire … En tous cas bonne année cher Gavroche et bonne santé et bon blogging !!

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    janvier 1, 2018 à 4:49

    Bonne et heureuse année Gavroche, avec plein de douceur, de joie, de tendresse et d’amour ainsi que la santé !
    🙂

    J'aime

    L'Ornitho a dit:
    janvier 2, 2018 à 8:51

    Meilleurs vœux donc 🙂

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    janvier 4, 2018 à 8:36

    Mieux que tous

    A TOI GAVROCHE
    PS: Tes posts sont si nombreux, que je n’arrive plus à suivre..
    Il est certain que tu réalises la plus belle des bibliothèques
    jmc

    Aimé par 1 personne

      Gavroche a répondu:
      janvier 6, 2018 à 3:38

      Cela m’occupe un peu l’esprit… 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.