Consonance fâcheuse

Publié le Mis à jour le

marie-lafarge

La réception de Victor Hugo à l’Académie française eut lieu au moment où le procès de Marie Lafarge, l’empoisonneuse, soulevait des discussions passionnées. 

Dans sa réponse au récipiendaire, M. de Salvandy parla ainsi :

« En ce temps où l’art scénique a pris un développement si considérable… »

Il ne put continuer, les assistants éclataient d’un rire homérique. Un voisin compatissant vint au secours de l’orateur déconfit et lui chuchota l’inconvenance de son expression. Et M. de Salvandy recommença :

« En ce temps où l’art théâtral… »

On respira. 

Illustration : Pierre Mornet.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Consonance fâcheuse »

    jacou33 a dit:
    janvier 3, 2018 à 3:58

    vive la richesse de la langue française!!! J’adore l’anecdote; merci et tous mes souhaits pour une longue année pleine de savoureux articles.

    Aimé par 1 personne

      Gavroche a répondu:
      janvier 3, 2018 à 4:23

      Merci Jacou ! Mes meilleurs pensées pour l’année 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.