Un dîner de M. Steeg

Publié le

théodore-steegThéodore Steeg avait eu la pensée de réunir en un banquet, à l’issue d’un conseil de gouvernement, les principales personnalités qui y avaient participé. Il confia donc à ses service le soin de dresser la liste des invités et de veiller aux préparatifs de cette solennité culinaire. 

On dressa une liste bien complète et rigoureusement révisée des convives possibles. Ils étaient soixante. En même temps, on s’occupa de faire les achats nécessaires pour nourrir l’illustre compagnie. 

M. Steeg, qui aime bien à se rendre compte, demanda que la liste lui fût communiquée. Quand il eut pris connaissance du total des invités, il fronça le sourcil, chercha son crayon et tranquillement barra 40 noms sur 60. Reste vingt… C’est sans doute son chiffre. 

Mais les provisions avaient été prévues pour soixante personnes ! Alors M. Steeg descendit aux cuisines, fit faire la juste part qui revenait à ses invités et ordonna que le reste fût envoyé aux hôpitaux, Comme la tradition veut qu’on ne traite pas trop mal les invités de la Résidence, les malades s’en léchèrent, pour une fois, les babines. 

Mais une autre fois, la liste officielle sera communiquée au résident général, avant la tournée du marché. 

« Annales africaines. » Alger, 1926.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.