Humilité

Publié le Mis à jour le

lucrece-borgia

C’était le 2 février 1833, soir de la répétition générale de Lucrèce Borgia. Un coup de sifflet strida dès la première scène.

M. Harel, le directeur de la Porte-Saint-Martin, courut vers Victor Hugo et lui dit :

— On siffle, qu’est-ce que cela signifie ?
— Cela signifie, répondit froidement Hugo, que la pièce est de moi.

Mais le succès s’étant affirmé, au baisser final du rideau le public réclama l’auteur.
Le directeur vint retrouver Hugo et le supplia de paraître en scène. Hugo, qui avait encore sur le cœur le premier coup de sifflet, s’y refusa.

— Je donne au public ma pensée mais non ma personne, déclara-t-il.

Les auteurs étaient modestes, en 1833.

Illustration : toile de Louis Boulanger.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Humilité »

    L'Ornitho a dit:
    février 12, 2018 à 8:33

    Na ! 🙂

    J'aime

    karouge a dit:
    février 14, 2018 à 2:02

    Cette réflexion se situe donc entre Hugo et Ego

    J'aime

    Le saviez-vous ? – fleur de flocons a dit:
    février 19, 2018 à 8:08

    […] Humilité le soir de la répétition générale de Lucrèce Borgia. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s