Le plus cher des bruits

Publié le Mis à jour le

eugene_labicheOn sait ce qu’on pouvait demander comme esprit d’à-propos à Eugène Labiche, l’auteur,  entre autres, du Chapeau de paille d’Italie. Voici une de ses boutades peu connue :

Labiche était dans une soirée où un jeune virtuose de clavier venait d’essayer ses forces sur un Erard.

Applaudissements frénétiques.

Eugène, peu mélomane, ne bronchait pas. La maîtresse de maison s’approche de lui. 

 Monsieur Labiche…
— Madame ?
— Vous devriez dire quelque chose à mon jeun virtuose… Vous le combleriez de joie.
— Volontiers, madame…

Labiche alors va droit à l’exécutant, et lui frappant sur l’épaule : 

 Eh bien, vous voilà content, petit tapageur…

Illustration : Eugène Labiche par Marcellin Desboutin.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le plus cher des bruits »

    francefougere a dit:
    février 24, 2018 à 6:28

    Délicieux !

    J'aime

    iotop a dit:
    février 24, 2018 à 9:07

    Bon jour,
    Superbe 🙂
    Max-Louis

    J'aime

    jmcideas a dit:
    février 28, 2018 à 7:26

    ~~Le plus cher des bruits, et ceux des cloches d’église~~
    Le coût d’une cloche est exorbitant au regard du nombre de notes émises !
    Cela en fait le plus cher -et de loin- de tous les instruments 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.