Superstitions de vedettes 

Publié le Mis à jour le

superstitionLes vedettes qui n’ont pas quelques superstitions lorsqu’elles tournent sur les plateaux sont très rares. 

C’est ainsi que Judy Garland refuse de chanter avec un orchestre dans lequel se trouve un cornet à piston de cuivre, qu’Una Merkel porte, au moins une fois, dans chaque film, une vieille paire de chaussures, en souvenir de ses débuts,que l’élégante Rosalind Russell, pendant la première semaine où elle tourne dans un film, n’utilise que la vieille robe de chambre qu’elle avait au théâtre.

La superstition « préférée » de Robert Taylor, est de mettre son chapeau sur un lit. Il assure que c’est son plus sûr porte-bonheur. Norma Shearer, pour rien au monde, ne voudrait se servir d’une autre table de maquillage que celle qu’elle eut lorsqu’elle débuta a l’écran. Fanny Brice, selon la vieille tradition du théâtre, ne peut supporter que l’on siffle dans sa loge Fernand Gravey ne commence jamais de tourner un vendredi 13. Joan Crawford ne veut pas d’autre loge que celle qui lui fut donnée lorsqu’elle devint vedette. Dennis O’Keefe ne va jamais sur le plateau sans s’être assuré que son dollar porte-bonheur est bien dans sa poche. Ce dollar lui a été donné par sa mère lorsqu’il débuta au théâtre.

Mais la plus amusante de toutes ces superstitions et petites manies est probablement celle de Jeannette MacDonald qui, où qu’elle soit, sur le plateau, ne peut voir le plus petit bout de ficelle, sans le ramasser.

Paris, 1938.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Superstitions de vedettes  »

    karouge a dit:
    mars 24, 2018 à 8:48

    Je me souviens d’un ami qui faisait du théâtre et avait une araignée au plafond à laquelle il avait confié le livret de la pièce qu’il devait interpréter. Cela fonctionna bien, au début. Par la suite, hélas, l’araignée se mélangea les huit pattes et tourna les feuillets dans le plus parfait désordre. On dût fendre le crâne de mon ami pour qu’il puisse rejouer sur les planches. Mais l’araignée avait emporté tout le texte. Il se raconte qu’elle regarde en souriant se produire les acteurs sur scène, depuis le haut des coulisses!
    (je ne parle pas ici de la femme serpent, qui enroula le cou d’Isadora Duncan, car l’histoire est plus triste!)

    J'aime

    L'Ornitho a dit:
    mars 25, 2018 à 10:22

    Chacun ses petites manies, perso je porte autant que possibles des bretelles, et j’ai une photo qui m’accompagne dans ma loge 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.