Sale gosse !

Publié le

maratVoici un fait historique raconté par M. Fauche-Borel

En 1764, lors de l’émeute suscitée à Neuchâtel, en Suisse, contre l’avocat général Baudot, qui avait voulu défendre les droits de son souverain, le grand Frédéric, sa maison a été forcée, on la mit au pillage. Fauche-Borel, alors âgé de six ans, vit jeter par les fenêtres les meubles, les pendules, les glaces. Il vit de petits polissons attroupés, conduits par un chef de leur âge, attacher un chat tout vivant à la sonnette de la porte du magistrat, objet de la haine publique. Ce chef imberbe excitait ce ramas de petits furieux à des violences pour lesquelles ses faibles mains étaient impuissantes. 

L’infortuné Baudot fut massacré horriblement. 

Le lendemain se réveillèrent encore plus les inclinations de cet enfant, qui avoir figuré dans l’émeute de la veille, et qui devint si effroyablement célèbre dans les troubles de la France, 25 ans plus tard. On le vit se glisser furtivement dans le cimetière, et enlever les planches qui retenaient la terre de la fosse creusée pour recevoir le cadavre de Baudot, et, après l’avoir comblée, se répandre, avec une joie féroce, dans la ville, au moment où l’on allait déposer les restes de la victime populaire dans sa dernière demeure, fredonner, d’une voix de petit cannibale, un air qui avait pour refrain : « La terre le refusera, la terre ne le recevra pas. » 

Cet enfant, qui déjà préludait à une épouvantable célébrité, c’était Jean-Paul Marat.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Sale gosse ! »

    iotop a dit:
    avril 5, 2018 à 5:29

    Bon jour,
    De ce fait historique assez horrible, morbide, je me pose la question si je dois « liked » oui ou non. J’ai cliqué oui et puis non. J’aime la narration du propos mais pas les faits.
    Max-Louis

    Aimé par 3 personnes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.