Impopularité

Publié le

jules-arsene-garnierL’impopularité de la Chambre s’accentue de jour en jour et prend des proportions formidables. André Servier, dans la Dépêche de l’Est, constate « le dégoût profond qu’inspirent à tous les éléments de !a société le bavardage et l’impuissance des députés. » 

Il apparaît nettement à tous, dit notre talentueux confrère qu’ils sont incapables de rien faire d’utile… Pendant la guerre, il a fallu que Clemenceau les licenciât pour obtenir la victoire. Depuis la guerre, ils ont saboté cette victoire, ils ont saboté le traité de Versailles et ils sont en train de saboter la France et la République. 

Le plus curieux, c’est qu ‘ils ne s’aperçoivent même pas qu’ils sont discrédités et méprisés au point que le titre de député est considéré maintenant comme une injure. A un fainéant, à un incapable, on crie : « Espèce de député ! »

Et l’autre jour, un tribunal a condamné un citoyen qui ,au cours d’une discussion, avait traité son adversaire de « député », parce qu’il a estimé que ce mot, pris dans le sens de propre à rien et d’individu sans moralité, constituait une injure. 

Suprême déchéance ! Et c’est, de ces gens-là, conclut Servier, que nous attendons le salut.

Nous pouvons nous armer de patience !

« Annales africaines. » Alger, 1926.
Peinture : Jules-Arsène Garnier.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Impopularité »

    karouge a dit:
    avril 7, 2018 à 7:12

    ce n’était que le prélude à une autre expression, bien plus méchante : « fils de député! », expression qui avec l’époque actuelle a été tronquée. Le tableau (J.A. Garnier) en illustration de l’article est assez magique! Pas de femmes, ni de représentants nationaux dits « de couleur ». Mais en 1926, nous étions encore en pleine période coloniale.Assemblée mâle et blanche, donc.

    J'aime

    iotop a dit:
    avril 7, 2018 à 7:32

    Bon jour,
    Je me demande si Coluche n’avait pas dit : dépité (pour député, comme ministre pour premier sinistre), il y a de quoi l’être à notre époque.
    Bel article qui à 90 ans (environ) nous apporte une fois de plus que l’histoire est un « éternel » recommencement.
    Max-Louis

    J'aime

    juliette a dit:
    avril 7, 2018 à 8:35

    hi! hi! je ne connaissais pas cette injure que je vais répandre autour de moi 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.