Une apparition de l’empereur Maximilien 

Publié le Mis à jour le

maximilien-1erL’empereur Maximilien, fusillé en 1867 à Queretaro, est apparu dans son château de Miramar au gardien qui le faisait visiter d’ordinaire aux étrangers. Ce dernier avait été au service de Maximilien lorsqu’il n’était encore qu’archiduc et avait conservé un véritable culte pour lui. Le récit qui va suivre est tiré de la Revista de estudios psiquicos

Un jour se présenta au gardien un visiteur qui, d’une voix grave et douce, demanda à entrer au château. Bien qu’il fût déjà tard et que l’heure de visiter fût passée, le guide prit néanmoins ses clefs et fit entrer l’étranger, dont la tête était couverte de façon à cacher presque le visage. Presque rien n’était changé au château depuis la mort de Maximilien. L’étranger traversa le jardin, prenant les chemins les plus courts, comme si tout lui était familier. En entrant dans le palais, l’homme fit tomber son capuchon et découvrit son visage dans lequel deux yeux bleus et clairs attiraient d’abord l’attention. Quelle ressemblance frappante avec un portrait de Maximilien en pied qui se trouvait précisément dans la salle où se tenaient les deux hommes ! Le guide était tremblant, la gorge sèche, incapable de proférer une parole. 

On traversa une série de pièces et on monta un escalier conduisant aux appartements réservés. La nuit tombait rapidement et les fenêtres ne conservaient que quelques reflets des rayons du soleil couchant. L’étranger s’arrêta dans la chambre de Maximilien, se croisa les bras et resta absorbé dans une contemplation douloureuse. Le garde, les yeux irrésistiblement fixés sur lui, était muet de terreur et défaillant. Soudain l’inconnu se dirigea vers un coin de la pièce et dit d’une voix empreinte d’une tristesse poignante :

Cette table n’était pas ici jadis… elle était placée au milieu de la pièce

Alors, le vieux serviteur tomba aux genoux de l’homme et s’écria d’une voix décelant à la fois l’épouvante et la joie :

Majesté ! est-ce vous ? 

Mais l’autre s’éloigna du garde, qui voulait lui baiser les mains, et disparut soudain par une petite porte, qu’on n’ouvrait jamais aux visiteurs. 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Une apparition de l’empereur Maximilien  »

    equinoxio21 a dit:
    avril 27, 2018 à 12:34

    Intéresssant. Je connais bien le palais de Maximilien. Destination obligée ici pour tous les visiteurs. Il s’y donne parfois aussi des concerts. (Mais je ne l’ai jamais vu)
    🙂
    A + Gavroche

    Aimé par 1 personne

    fredonnezmoi a dit:
    avril 27, 2018 à 8:40

    « Cette table n’était pas ici jadis… elle était placée au milieu de la pièce. », dit-il, et l’empereur tendit une main et, comme par elle-même, la table retourna à son ancienne place.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.