Leur vocabulaire 

Publié le Mis à jour le

prisonniers allemandsVoici les expressions françaises qu’ont fini par prononcer correctement, à force de s’y appliquer, les prisonniers allemands employés aux travaux agricoles dans nos départements du Midi :

Rien ne vaut une bonne pipe !
C’est bon, la soupe bien épaisse ! 
J’aime mieux le boire sans eau…
Encore la cigale !
Mille dieux ! qu’il fait chaud !

C’est même en pur patois languedocien et dans la langue du poète Jasmin, que les prisonniers allemands ont coutume de jeter cette dernière exclamation :

Millo dioux ! què! faon caou !

Ce vocabulaire prouve (ne trouvez-vous pas ?) que les prisonniers allemands ne sont pas bien malheureux chez nous. Car enfin, un homme qui ne trouve à se plaindre que du cri des cigales et de la chaleur n’est pas infortuné !

Diogène, dit-on, supportait ces deux maux sans se plaindre, et cependant il n’avait, lui, comme compensation, ni bonne pipe, ni soupe épaisse, ni vin sans eau.

« Excelsior. » Paris, 1917.
Illustration : Gallica.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Leur vocabulaire  »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.