Pêche insolite

Publié le Mis à jour le

PierreEmileBerthélémyNous empruntons l’article qu’on va lire au journal anglais the Globe. La singularité du fait qu’il rapporte, et auquel cependant la gravité habituelle du Globe donne tous les caractères de la vérité , nous engage à traduire mot pour mot cette feuille et à lui emprunter même le titre littéral de cet article.

Voici ce qu’on lit dans le Globe du 28 mai :

EVENEMENT MYSTERIEUX ET SANS EXEMPLE

A M. l’Editeur du Globe.

Monsieur, l’événement prodigieux que je vais vous faire connaître et dont je garantis la vérité, quoique assurément il soit permis aux plus crédules de n’y pas croire, a eu lieu , la semaine dernière, à bord d’un de mes propres bateaux pêcheurs. L’équipage du bâtiment, composé de neuf hommes, est prêt à venir, devant qui de droit, attester sur serment  la réalité de cette singulière affaire. Si vous pensez, monsieur l’éditeur que ce rapport mérite une place dans vos colonnes, cette publicité pourra servir ultérieurement à jeter quelque lumière sur cette ténébreuse affaire, et vous obligerez infiniment Votre dévoué, etc.
G. S. Gowing.

Lowestoft, 27 mai 1833.

Suit le rapport ainsi conçu :

Lundi dernier, 20 du courant, un bateau pêcheur de Lowestoft, commandé par le capitaine Robert Gowing, et destiné à la pêche du maquereau, étant en mer, à neuf lieues à peu près au sud-est de Lowestoft, par 26 brasses d’eau, l’équipage jeta, durant le jour, les filets à la mer pour prendre du cabio et du haddock (dont le produit est le privilège exclusif des matelots). En retirant leurs filets, ils y trouvèrent, parmi diverses autres espèces de poissons, un cod-fish d’une dimension si inaccoutumée que le capitaine proposa de le porter à terre pour le vendre. Mais le bateau étant obligé de tenir la mer jusqu’au lendemain matin, il fut convenu que ce poisson serait vidé et préparé pour le déjeuner de l’équipage. En procédant à cette opération, on s’aperçut que le ventre présentait une grosseur extraordinaire, et l’on prit des précautions pour ne point lacérer ce qu’il contenait.

Mais de quel étonnement le capitaine et une partie de l’équipage (le reste étant dans les cabines) ne furent-ils point frappés lorsqu’un enfant mâle nouveau né et parfaitement conservé se présenta à leurs regards ! Le capitaine somma immédiatement les matelots qui étaient en bas de se rendre sur le pont, afin que tout l’équipage fût témoin de ce phénomène et pût le certifier en justice.

L’équipage entier procéda donc à l’examen de cet enfant qu’il reconnut appartenir au sexe masculin, être parfaitement conformé, ayant les ongles des pieds et des mains complets, et quelques cheveux bruns sur la partie postérieure de la tête : l’enfant n’était nullement défiguré ni décomposé, et tout annonçait qu’il n’avait séjourné que quelques heures dans le ventre du poisson.

Le capitaine, ajoute l’armateur, est un homme marié, un père de famille, un de mes parents, dans lequel je place toute ma confiance, et qui, j’en ai la conviction, eût été le dernier à croire à un pareil événement, s’il ne s’était point passé sous ses propres yeux.

« Le Voleur. » Paris, 1833.
Peinture de Pierre-Emile Berthélémy.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Pêche insolite »

    juliette a dit:
    mai 10, 2018 à 2:21

    ouais ! ouais ! ouais 😀
    salut Gavroche aux anecdotes d’un autre monde

    Aimé par 1 personne

    Éric G. Delfosse a dit:
    mai 10, 2018 à 2:22

    Bon, et finalement, ils l’ont cuisiné comment, le gamin, là ?
    😉

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    mai 14, 2018 à 11:27

    Le patron pêcheur se plaignit de notre manque à l’ouvrage
    Il nous désigna un banc de mulets
    Le maigre chalutage a tout de même comblé la faim de l’équipage
    >un grand nombre de ‘fish&chips’ conditionnés en sac plastique!
    D:

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.