Le triomphe de l’or 

Publié le

or-californieLes poètes ont chanté successivement le triomphe de l’amour et celui de la mort. Ne conviendrait-il pas aujourd’hui de célébrer celui de l’or ? II asservit l’amour, ce n’est plus guère discuté, même par les littérateurs.

Mais voici que la mort même est forcée de s’enfuir devant lui. Dans un livre de voyage paru en 1903 , Sibérie et Californie, qui retrace les exploits des aventuriers de Californie et du Klondyke, l’explorateur français Albert Bordeaux conte l’anecdote suivante :

On enterrait en Californie un mineur qui avait usé vainement ses jours à la recherche des filons aurifères. Tandis qu’on descendait le cercueil dans la fosse, la foule agenouillée priait. Par une habitude fréquente en ce pays de fortune, l’un des assistants, à genoux, se mit à gratter la terre devant lui. Il ne prêtait pas d’attention à ce travail machinal, et sans doute il pensait au camarade défunt, quand à sa grande surprise, ses doigts rencontrèrent de l’or. Oubliant la cérémonie, il continua fiévreusement son utile besogne. Mais les autres, ayant aperçu son manège, l’imitèrent aussitôt. Et les croque-morts eux-mêmes abandonnèrent le cercueil.

Toute l’assistance gratta bientôt la terre ou le mort devait reposer. On dut emporter ailleurs ce gêneur qui entravait les recherches. De place en place on le déplaçait sans ménagement. L’emplacement qui lui était réservé pour la paix suprême devint un lieu de féroce activité.

Ainsi la mort vaincue recula devant l’or triomphant.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.