N’humiliez jamais un milliardaire

Publié le Mis à jour le

john pierpont morganJohn Pierpont Morgan, ayant à faire un paiement dans une banque de New York, lui proposa un chèque, qu’on refusa, comme si l’on n’avait pas confiance en lui. Il fut obligé de solder en espèces la somme qu’il  avait à payer. 

Ce n’est pas la première fois que cela arrive à un financier. En 1870, un des plus puissants d’Angleterre se vit  refuser, aussi, un chèque à la Banque d’Angleterre. Il paya en espèces, et, ce jour-là, ne formula aucune protestation. 

Mais le lendemain, il se présentait à la Banque d’Angleterre et demandait à la caisse qu’on lui remboursât, immédiatement, une liasse de billets de mille livres, s’élevant a  250. 000 francs. Vous savez que la Banque d’Angleterre comme celle de France, doit rembourser immédiatement, en or, les billets qu’elle a émis. On remboursa donc au banquier ses 250.000 francs en or. Comme cela constituait un certain poids, il avait à la porte des employés qui prirent les sacs et les transportèrent sur un camion qu’il avait amené. 

Mais comme le camion n’était pas suffisamment chargé, il se présentait, une demi-heure plus tard, à la même caisse, demandant encore le remboursement de 250.000 francs en or… et ainsi de suite jusqu’au soir. Le lendemain, il recommençait, de telle sorte que la banque était forcée de sortir de ses caisses, de ses caves, une somme qui dépassait un milliard. Déjà la chose se savait à la Bourse : l’agio montait, montait à des hauteurs vertigineuses, et le banquier se présentait toujours à la Banque, avec ses liasses de bank-notes, dont il fallait opérer le remboursement en or. 

La Banque comprit qu’elle était battue. Elle alla lui faire des excuses. Depuis cette époque ses chèques sont acceptés comme paiement, quelle qu’en soit l’importance. 

M. Pierpont Morgan se livrera-t-il à une petite revanche semblable ? 

« Touche-à-tout. » Paris, 1904.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.