Les idoles de Fuzhou

Publié le

statues chinoisesIl faut croire que les Chinois, qu’on dit cependant si civilisés, sont entretenus par les prêtres de la religion de Confucius dans une crédulité qui frise l’abrutissement, si l’on en croit l’anecdote suivante publiée par le Times :

Dans un des temples de Fuzhou sont placées des idoles auxquelles viennent faire appel tous ceux qui désirent se venger de leurs ennemis. Récemment, la mort subite d’un commandant militaire fit croire au peuple qu’elle avait été l’œuvre de ces idoles. Le vice-roi en fut avisé et il donna l’ordre d’arrêter et de punir les coupables.

Le préfet, muni d’un mandat d’arrêt signé par le vice-roi, se présenta au temple et mit en état d’arrestation les quinze idoles, qui étaient toutes en bois et avaient une hauteur de cinq pieds chacune. Mais, avant de les traduire devant le tribunal d’enquête, le préfet leur fit crever les yeux, afin que les idoles ne pussent voir leurs juges et leur causer du mal plus tard.

Le résultat de l’enquête fut soumis au vice-roi, et celui-ci ordonna de décapiter les idoles, de les jeter ensuite dans un étang et de raser le temple où elles se trouvaient, afin que d’autres idoles du même genre ne pussent venir troubler la tranquillité de Fuzhou. 

« Gazette anecdotique, littéraire. » Paris, 1889.
Illustration : askideas.com

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les idoles de Fuzhou »

    telavivcat a dit:
    mai 29, 2018 à 5:36

    mais c’était en 1889, ceci explique peut-être cela.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.