La secte des mangeurs de légumes

Publié le

les inconnusParmi les sectes multiples qui existent à Londres, à côté de celle dont les membres s’engagent à ne boire que du thé ou de la limonade, se range celle dont les légumes forment la seule et unique nourriture.

Un affilié à cette société, Isaac Abraham, âgé de soixante ans et célibataire, vient de mourir, et l’enquête ouverte par le coroner prouve que son excentricité n’a pas été sans influence sur son décès. Isaac Abraham ne mangeait que des tomates, des bans, espèce de brioches, du pain et du beurre; il achetait lui-même ses provisions. Non seulement il dédaignait la viande, mais il n’acceptait les soins que d’un médecin ayant ainsi que lui la passion des légumes. Une nièce qui avait soin de lui manda un docteur ordinaire qui ne put le décider à changer de régime.

La mort survint rapidement, et l’autopsie révéla que l’estomac était entièrement vide, que les boyaux étaient aussi fins que du papier de soie et que l’intestin était si transparent qu’il était possible de lire à travers. En conséquence, le jury a rendu ce verdict assez logique, que la mort était due au défaut de nourriture et avait été accélérée par la folie du défunt.

L’exemple de M. Isaac Abraham ne corrigera personne, assurément. Cependant il est bon que sa folie ait été judiciairement constatée, ne fût-ce que dans l’intérêt des bouchers et des charcutiers.

« La Joie de la maison. » Paris, 1892.
Illustration : « Les Inconnus ».

Publicités

5 réflexions au sujet de « La secte des mangeurs de légumes »

    marie a dit:
    juillet 9, 2018 à 3:15

    Bon, ce n’est pas encourageant, je pense que l’on doit manger de tout raisonnablement. Bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    juillet 9, 2018 à 7:54

    Un peu extrême non ? !
    🙂

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    juillet 17, 2018 à 4:42

    Bon, j’ajouterais seulement à ma connaissance, à Londres, le cercle des mangeurs de coléoptères
    Ils s’en font un délice, à la mode asiatique
    Le problème, à mes yeux, est que la coccinelle y passe de la même façon
    Et là, je ne suis pas d’accord!
    (je milite pour la défense de la coccinelle comme, pour les défenseurs de l’ abeille)

    Il me vient le post suivant ‘à mon blog’
    A quand, l’association de défense du crapaud d’eau douce?

    > TOUTES les Associations ont un intérêt: c’est celle de récupérer des fonds à leur cause!
    > Elles fleurissent à qui mieux mieux

    Ne serait-ce pas plutôt simplement, l’objecte comportement de l’Industrie alimentaire malsaine qui conduise à la destruction du milieu naturel ?
    ICI, BYE

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.