Go ahead !

Publié le Mis à jour le

tesla-newtonGo ahead ! c ‘est le mot du fils de la robuste Amérique. Il signifie : « Allons de l’avant, ne jetons jamais un regard en arrière; ne nous décourageons point; de quelque injure que  le destin nous accable, ne perdons pas notre temps à gémir. Relevons-nous et, secouant les oreilles, remettons-nous en route. »

Je lisais, l’autre jour dans la  Revue des Revues que le laboratoire de M. Tesla vient d’être dévoré par un incendie. Il  est fort probable que vous ignorez et les travaux et le nom même de Nikolas Tesla. Il n’y à qu’heur et malheur en ce monde. Tesla est un des inventeurs les plus ingénieux de ce temps, le rival d’Edison, qui a fait faire à la science de l’électricité des pas décisifs. Mais voilà, Edison est connu de tout l’univers, et c’est à peine si  le nom de Tesla  commence à franchir le cercle étroit des sociétés savantes.

Hélas ! moi, qui vous en parle, je serais tout aussi embarrassé que vous de donner des détails sur les découvertes par lesquelles il s’est signalé à l’attention des académies. Tout ce que je sais, et encore ne le sais-je qu’en gros, c’est qu’il a inventé une pompe à l’aide de laquelle on puise directement dans l’immense réservoir de la terre la force électrique. En sorte que le jour viendra peut-être où au lieu d’aller à grand’peine, et au prix de dangers sans nombre, fouiller les entrailles du globe pour en retirer la lumière et la chaleur sous forme de blocs de charbon, l’homme les en tirera plus simplement, avec moins de dépenses, de travail et de hasard, au moyen de la pompe Tesla. Comment cela se peut faire, je l’ignore.

Je n’ai voulu, pour mon compte, que vous intéresser à ce laboratoire, où l’inventeur américain gardait entassés plans, mémoires et notes; où il  avait en train une foule de machines et de découvertes; où vingt années de sa vie étaient enfermées, et que vient de dévorer en quelques heures un incendie stupide.

On conte que le savant a assisté à ce désastre, qu’il a vu périr tout le travail de sa  jeunesse, ses rêves d’avenir et de gloire, et que, quand tout fut consumé, il se contenta de jeter au  ciel un superbe Go ahead.

Isaac Newton, raconte-t-on, travaillait depuis dix ans à établir des calculs longs, compliqués et difficiles. Un jour il laissa près du manuscrit qu’il venait d’achever une lampe allumée et sortit un moment. Il avait une chatte qu’il aimait beaucoup, et qui, ronronnant sur un coin du bureau, le regardait de ses yeux demi clos écrire et allonger ses interminables colonnes de chiffres. La chatte, en l’absence du maître, sauta sur le monceau de papiers et renversa la lampe. Les feuilles prirent feu. Quand Newton rentra, il ne restait plus de son prodigieux labeur de dix années que des bribes de papier noirci qui voltigeaient dans l’air. Il contempla le désastre et, passant la main sur le dos de la bête :

— Tu ne te doutes pas, lui dit-il doucement, du mal que tu m’as fait ! 

Et rallumant sa lampe, il se remit au travail.

C’était sa façon de lancer le Go ahead des Américains.

« Le Petit journal. » 19 mai 1895.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Go ahead ! »

    jmcideas a dit:
    septembre 20, 2018 à 2:55

    Les illustres nommés furent des précurseurs ardents à leur découvertes
    Nul aujourd’hui, ne peuvent atteindre des innovations aussi fondamentales—à moins de ne posséder une technologie de laboratoire hyper couteuse.
    Néanmoins, tout passionné d’un fondamental novateur, avec persévérance, peut aboutir à ses fins
    ie: ‘La corde à tourner le vent’
    D:

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.