En pratique

Publié le

conan doyleL’illustre romancier anglais sir Arthur Conan Doyle ne se contente plus du prodigieux succès qui est le sien. La gloire de son héros favori Sherlock Holmes l’empêche de dormir.

Aussi Conan Doyle est-il en train d’appliquer dans la vie les procédés d’investigation et d’analyse de l’ingénieux détective. Jusqu’à présent cette expérience semble démontrer que le policier est digne de l’écrivain. En effet, ayant suivi de fort près l’affaire  des bijoux* qui furent volés au château de Dublin, Conan Doyle, par un  raisonnement très serré et très documenté, affirma qu’on était en présence d’un complot politique. 

D’après lui, le vol aurait été commis par des nationalistes irlandais qui auraient voulu mettre le Roi dans l’impossibilité de revêtir les insignes de l’ordre de Saint-Patrick, lors de sa visite en Irlande. 

La police, dit-on, a adopté l’hypothèse de  sir Arthur Conan Doyle, et les bijoux seraient  sur le point d’être retrouvés. 

Voilà un joli succès pour un romancier et qui prouve que, pour un esprit clairvoyant et avisé, le domaine de la fiction n’est guère éloigné de celui de la réalité. 

« Figaro : journal non politique. » Paris, 1907.

* L’ordre de Saint-Patrick a fait la une de l’actualité quand, en 1907, ses insignes, communément appelés « bijoux de la couronne irlandaise », ont été volés au château de Dublin peu avant une visite du roi Édouard VII. Ils n’ont jamais été retrouvés.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.