Le jazz band dans l’église

Publié le

vendome orchestraOn a beaucoup reproché aux Jésuites de vouloir nous conduire au Paradis sur un chemin de fleurs. Les fleurs mêmes, le parfum de l’encens, les anges mignards et joufflus qui paraissent battre des ailes, tout, dans leurs Eglises, s’efforce de parler a notre âme en  parlant à nos sens. Mais les Jésuites ne sont pas les seuls à user de ces moyens matériels, qui sont communs à tout le culte catholique.

C’est par la musique surtout qu’il veut pieusement s’emparer de nous. Les hymnes que chantent des voix féminines d’enfants, les orgues douces et sonores plongent les êtres simples dans une extase naïve, à la grande joie, du ciel et au grand profit de leur salut. On a pensé pourtant que cette musique purement sacrée n’y pourrait plus suffire. La naïveté, en effet, disparaît prodigieusement de la terre. 

Des compositeurs célèbres ont fait chanter dans les Eglises des messes qui ressemblaient  à des opéras. De là, à y chanter les opéras eux-mêmes, il n’y avait qu’un pas. Il fut franchi. Des cantatrices de théâtre sont venues s’y faire entendre dans leurs airs favoris au son des violons et des flûtes. Ce fut un scandale aux yeux des protestants, dont on sait que les temples, dans leur nudité évangélique, ne tolèrent qu’une musique aussi austère que leurs tristes murs. 

Mais voici que, d’un bond, un pasteur américain, laissant bien loin derrière lui ses confrères en réforme, a dépassé aussi, et de beaucoup, les catholiques eux-mêmes. Il s’est aperçu que la musique jouée dans les églises, au lieu d’attirer les fidèles, ne servait qu’à les éloigner par sa monotonie. danseurs jazzEtre assujetti au régime sec, c’était assez déjà. Ne boire que de l’eau et n’entendre qu’une musique à l’eau bénite, vraiment c’était trop. Il était nécessaire d’émoustiller les oreilles américaines pour émoustiller les zèles américains. Ce pasteur introduisit un jour dans son temple de Californie, à l’heure de l’office, un orchestre jazz. Les fox-trot succédèrent aux tangos; les one step aux fox-trot; le shimmy ne se trouva pas déplacé dans la maison du Seigneur. 

Vous pensez bien que les fidèles accoururent en foule. Ils avaient des ailes aux talons. Une envie folle les prenait de danser en face de l’autel. David dansa devant l’arche sainte ! Ils ne le firent pas, cependant, mais ils sentaient malgré eux se lever leurs pieds au-dessus de la terre, tandis que leurs âmes s’élevaient vers le ciel. 

L’expérience était convaincante. Les confrères du pasteur reconnurent avec lui qu’il n’était rien tel qu’un jazz band pour entraîner les cœurs au recueillement de la prière. Sursum corda ! Il y aura désormais une porte de communication entre le dancing et le temple de Dieu ! 

Lorsque l’ange Gabriel vint annoncer à Marie qu’elle serait la mère du Sauveur, s’il avait été accueilli sur la terre par des coups de baguette sur une peau d’âne, des cymbales et des grelots, à ce bruit de casseroles il se serait enfui en se bouchant les oreilles, et il n’y aurait pas eu de christianisme, car la Vierge, alors qu’elle eût tout de même, enfanté le Christ, ne l’aurait jamais su et nous non plus.

Manoel Mosquito.  « Annales africaines : revue hebdomadaire de l’Afrique du Nord. » Alger, 1926.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le jazz band dans l’église »

    anne35blog a dit:
    septembre 22, 2018 à 6:06

    cela devait être fort sympathique ….

    Aimé par 1 personne

    Ermite Athee a dit:
    septembre 23, 2018 à 6:45

    Là je serais volontier allé à la messe , ce n’aurait pas été la corvée vécue étant enfant !

    Aimé par 1 personne

      Gavroche a répondu:
      septembre 23, 2018 à 1:53

      Heureusement, nous n’étions vraiment pas « religion » dans la famille ! mais là, effectivement, j’aurais moi-même damné un saint pour assister ! 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.