Le domicile de huit heures

Publié le

times quare-1920Le prix des loyers a augmenté à New York dans des proportions telles que certains locataires des classes moyennes ont dû renoncer à avoir un logement pour eux seuls. 

Ils s’organisent en coopératives pour louer un appartement en commun et chaque famille y couche à son tour…

Dans une maison, on signale que quatorze chambres sont actuellement habitées par 42 personnes en trois séries de huit heures.

Le domicile de huit heures ! Quelle effroyable manifestation du progrès…

« Les Spectacles. » Lille, 1923.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le domicile de huit heures »

    lesfaitsplumes a dit:
    octobre 1, 2018 à 7:17

    😦 :-&

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    octobre 2, 2018 à 6:36

    Bonjour Gavroche,
    42 ! Quel bazar cela doit être pour s’y retrouver. Il doit être grand cet appartement, parce que même sur 3 fois 8 heures, cela donne 14 personnes, il faut de la place 😉
    1928, encore une fois je constate que la colocation est loin d’être un fait nouveau.
    Bonne journée Gavroche ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.