Certificat d’études

Publié le Mis à jour le

ecolePour être reçus au certificat d’études, les écoliers doivent posséder un savoir au moins égal à celui de Pic de La Mirandole, l’enfant prodige de l’époque médiévale. Ecoutez plutôt les questions posées, en juin dernier, aux épreuves orales de l’examen primaire. 

1. — Comment creuse-t-on un puits artésien ? 
2. — Qu’était-ce que Diderot ? 
3. — Comment calcule-t-on la surface d’un losange ? d’un secteur ? 
4. — Vous demeurez à Gap : quel chemin  suivez-vous, pour aller, par la voie ferrée, à  Périgueux ? 
5. — Quelles furent les suites de la bataille de Nerwinde ? 
6. — Citez tous les traités de Paris que vous connaissez. 
7. — L’avènement au trône de Philippe V de Valois était-il logique ? 
8. — Qui fut vaincu à la bataille de Langson ? 
9. — Distinguez les devoirs de justice des devoirs de charité. 
10. —Comment mourut le député Baudin ? 

Aux connaissances qu’ils exigent des écoliers, connaissez-vous beaucoup de délégués
cantonaux qui fussent dignes passer leur certificat d’études ?

« Ma revue. » Paris, 1908.
Photo : école primaire de Buigny-les-Gamaches (80).

Publicités

9 réflexions au sujet de « Certificat d’études »

    karouge a dit:
    octobre 3, 2018 à 5:41

    11. Christophe Col(l)omb se prénommait-il Gérard?

    Aimé par 2 personnes

    lesbellessources a dit:
    octobre 3, 2018 à 6:33

    Le niveau du certificat d’études équivalait sans trop d’exagération à un niveau de Première /Terminale, du point de vue de la maîtrise de la langue française. Merci Gavroche pour tous ces articles fort intéressants que vous nous proposez.

    Aimé par 3 personnes

    iotop a dit:
    octobre 3, 2018 à 9:18

    Bon jour,
    Si le certificat d’études était remis au goût du jour, peu passerait au second degré …
    Max-Louis

    Aimé par 3 personnes

      Gavroche a répondu:
      octobre 3, 2018 à 11:34

      Oui, et je pense que ce n’est pas simple sarcasme que de le dire 🙂
      Bonne soirée 🙂

      Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    octobre 8, 2018 à 1:32

    Bien sûr, année 1967
    Les questions posées à l’article se devaient-être sans faute
    Qu’en est-il maintenant à l’étape du premier degré? Un résultat quasi nul
    Restons fier de l’éducation acquise en 1967
    L’intransigeance de l’éducation, par le Maître d’école, n’est en rien comparable au Professeur des écoles, ainsi nommé, aujourd’hui

    NB: Ma mère, sans être un génie, eut obtint 8/10 aux questions posées, à l’âge de 13 ans!

    L’exigence de connaissances est dégressive sans fin
    BOFF, Google réponds aux questions
    SIC

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.