Le banquet des hommes gras

Publié le

banquetUn banquet des hommes gras a eu lieu à Bridgeport et a été l’une des réunions les plus agréables qui aient été tenues depuis plusieurs années.

Les convives étaient au nombre de quarante-trois seulement, mais ils représentaient en poids le chiffre respectable de plus de 13.000 livres. Les hommes de 300 livres et au-dessus étaient en majorité, ce qui n’a pas peu contribué à la fête. 

Avant de se mettre à table on a procédé à l’élection d’un président : c’est le juge Loekwood, de Bridgeport, un brave magistrat, ne pesant pas moins de 325 livres qui a réuni tous les suffrages. Après son élection, on lui a remis une canne gigantesque, emblème de la présidence, et sur laquelle sont inscrits les noms de tous les prédécesseurs de M. Loekwood. Celui-ci a trouvé quelques mots émus pour remercier ses confrères et proposa sur le champ de se mettre à table pour tenir l’engagement promis d’engraisser toujours, car s’il venait à maigrir ça serait désastreux pour la société. 

Une fois à table, les hommes gras ont fait disparaître, en moins de deux heures, des montagnes de victuailles.

« L’Aventure. » Paris, 1929.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le banquet des hommes gras »

    karouge a dit:
    octobre 3, 2018 à 1:39

    plat principal : du gras double (cf Austin Powers vs Gradouble pour la recette)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.