Après la bagarre

Publié le Mis à jour le

famille sermentUne excellente famille de Philadelphie est presque tout entière réunie devant la bible du tribunal pour jurer de dire la vérité, rien que la vérité.

Presque tout entière, car il manque le père, Charles Willing, 72 ans, qui, pour avoir réprimandé son fils, Richard, 22 ans, parce qu’il rentrait ivre, reçut de celui-ci un coup de revolver qui l’envoya à l’hôpital. Son autre frère (à gauche) lança à la tête de son frère une potiche qui le blessa. D’où sa tête bandée. 

Les autres membres de la famille sont la mère, Mrs Willing, et Miss Frances, 22 ans. Le policier Charles Stotsenburgh (au centre) prête lui aussi serment.

Qui pourrait croire, en voyant les mains de cette famille unies sur le livre sacré, que tous viennent de vivre un sombre drame ?

« Qui ? : le magazine de l’énigme et de l’aventure. » Paris, 1946.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Après la bagarre »

    francefougere a dit:
    octobre 15, 2018 à 7:32

    Humour noir 🙂 Merci, Gavroche – amitiés – et bonne semaine ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    octobre 16, 2018 à 7:05

    Une histoire familiale sommes toute !
    Belle journée Gavroche 🙂

    J'aime

    jmcideas a dit:
    octobre 16, 2018 à 3:38

    Je m’étonne de Miss France, dans le bastringue des belligérants
    ;D

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.