Courage tardif 

Publié le

weygand-clemenceauGeorges Clemenceau n’aimait pas Maxime Weygand parce que celui-ci était le collaborateur de Foch que Clemenceau n’aimait pas, tout en le subissant comme généralissime. 

Un jour, le Tigre eut ce mot méchant, comme tous ses mots d’ailleurs : 

« Weygand, qui après tout, n’a jamais vu le feu que du coin de sa cheminée… ». 

Le propos ne manqua pas d’être rapporté à Weygand qui répondit doucement : 

« Il est certain qu’en ce moment Clemenceau va plus souvent que moi jusque vers les tranchées de première ligne. J’ai un autre emploi obligatoire de mon temps, Quant à lui, il va jusqu’où nous voulons et où il ne court aucun péril. Il est vrai qu’il n’en sait rien, et il fait donc preuve du même courage que si tout ceci n’était pas camouflé. Mais en 1870, alors que je sortais à peine de nourrice, Clemenceau avait trente ans, ce qui est un bel âge pour combattre en première ligne. Je n’ai pas entendu dire qu’alors il ait eu l’idée de s’engager. » 

Et Weygand conclut : 

« Clemenceau est courageux, mais le courage lui est venu tard ! »

« Sans-gêne. » Paris, 1935.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Courage tardif  »

    iotop a dit:
    janvier 28, 2019 à 7:24

    Bon jour,
    Superbe … quand les échanges des grands avaient de la vraie consistance … 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    janvier 29, 2019 à 6:58

    Bonjour Gavroche,
    Ou pas de mots mais de l’action ! Hum…rien ne change…Comme j’aimerai que tu nous démontre plus souvent le contraire Gavroche.
    Bonne journée à toi !
    🙂

    J'aime

    jmcideas a dit:
    février 5, 2019 à 10:52

    A quelque encablures de la maison de Clémenceau, je commence à saturer du personnage…On lui reconnait une somme d’interventions, telles: (en vrac de dates)
    . Président du conseil municipal de Paris
    . A l’hôpital psychiatrique de Bicêtre, puis à La Pitié, il obtient le doctorat en médecine
    . Un poste d’enseignant dans un collège pour jeunes filles à Stamford (Connecticut) où il donne des cours de français et d’équitation.
    . Il devient également correspondant du journal Le Temps8
    . Mis en cause dans l’affaire de Panama.
    . s’oppose à la colonisation
    . Sénateur dans le Var
    . Ministre de l’Intérieur
    . Fondateur de ‘L’Homme libre’
    . « Père la Victoire »
    . A la tête du ‘Bloc national’
    . A la défense de Dreyfus $ Blanqui

    N’est-ce pas l’apothéose du cumulard de fonctions, dont il ne put assurer à chacune d’elles qu’une notoriété discutable ?
    Il lui est reconnu de nombreuses liaisons féminines.
    Et pour finir, de nombreuses résidences dont la plus célèbre, est un pèlerinage à Saint-Vincent/jard (85)
    – SIC-
    Les médailles se construisent jusqu’à porter une veste

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.