Une épidémie de phoques

Publié le Mis à jour le

phoquesLes pêcheries de harengs de la côte méridionale de la Cornouaille sont actuellement envahies par les phoques qui font , dit la Westminster Gazette, un grand carnage parmi les poissons. ils mangent même les filets, les cordages et les bouchons, et 1500 pêcheurs se trouvent privés de leur gagne-pain.

On a émis l’idée , dans une assemblée de pêcheurs, d’attirer par de l’appât dans un endroit déterminé, les phoques dévastateurs et de les détruire au moyen de la dynamite. Mais les résultats de l’explosion seraient également néfastes aux autres poissons. L’ébranlement serait tel qu’on serait en droit de se demander si jamais d’autres colonies de poissons viendraient s’y établir.

L’Amérique souffre de la même épidémie de phoques. Des experts ont été désignés pour étudier la situation.

« Le Nouvelliste. » Valaisan, 8 décembre 1904.
Peinture : Albert Bierstadt.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Une épidémie de phoques »

    karouge a dit:
    février 4, 2019 à 3:48

    Phoque ça cesse!

    Aimé par 4 personnes

    lesbellessources a dit:
    février 4, 2019 à 7:17

    Aujourd’hui on pâtirait plutôt de leur pénurie…

    Aimé par 3 personnes

    juliette a dit:
    février 4, 2019 à 7:26

    une épidémie à la Gavroche : loufoque 😊😉

    Aimé par 2 personnes

    jmcideas a dit:
    février 19, 2019 à 8:01

    Je puis vous assurer que ce mammifère n’est pas bête
    Face à Alcatraz, il y a profusion= Restaurants & touristes
    Les phoques y abondent aux repas gratuits
    Idiotie que nous leur procurons à se nourrir
    Les gardes-côte les détruise à la grenade par surpopulation

    Un comment, please

    Aimé par 1 personne

Répondre à juliette Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.