Plus fort que la fable

Publié le Mis à jour le

vieillardLe bon La Fontaine s’étonna jadis et nous transmit son étonnement qu’un vieillard, que les ans courbent vers la tombe, pût songer à planter un arbre. Notre distingué contemporain, M. Alfred Capus dont l’optimisme, est proverbial, aurait pu lui aussi dernièrement s’étonner bien plus que La Fontaine, sur le même sujet, mais il ne s’étonne de rien. 

Capus passe tous ses étés dans un riant village de Touraine, non loin de Vouvray. Cette saison, il reçut, en attendant d’être reçu par lui  (à l’Académie) un collègue en art dramatique, qui s’intéresse particulièrement aux mœurs paysannes. Dans leurs promenades matinales, les deux confrères s’arrêtaient souvent, avec curiosité, devant une chaumière basse, où une pauvre vieille toute tordue, toute racornie, s’occupait d’élever un corbeau.

Chaque jour, la vieille paraissait apporter un plus grand soin, à cette éducation. Rien ne parvenait à l’en distraire. L’académicien observait scrupuleusement ce manège, et, longtemps son regard suivait la vieille, courbée vers l’oiseau, lui parlant, lui donnant du pain, et jouant avec lui.

Un matin, comme l’animal égarait sur la route ses petits sauts claudicants, à cause de ses ailes coupées,  il manqua d’être écrasé par une auto. 

La vieille poussa un tel cri d’effroi que l’académicien s’approcha et lui demanda bienveillamment :

— Mais, enfin, ma pauvre femme, pourquoi tenez-vous tant à cette bête ? 
— Hé ! mon bon  môssieu, je sais-t-y, moué. On m’a dit que ça vivait cent ans, je veux m’ rendr’ compte par moué-même si ça serait pas encore une blague ed’ Parisien.

 Vous voyez, mon cher ami, murmura Capus, comme tout s’arrange dans la vie, et que cette vieille est bien plus optimiste que moi, ou tout au moins que ma réputation.

« La Semaine politique et littéraire de Paris. » Paris, 1912.
Illustration : Charles-Alexandre Coëssin de la Fosse.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.