Impôts et célibataires

Publié le

maineLes législateurs américain ont au moins le mérite d’apporter un peu de fantaisie dans la création d’impôts nouveaux. C’est ainsi que les parlementaires de l’Etat du Maine vont avoir à s’occuper d’un projet de loi qui reprend l’idée, déjà vieille, de l’impôt sur les célibataires incorrigibles, en lui donnant une forme nouvelle et tout à fait amusante. 

Pour enlever à l’impôt sur les célibataires le caractère de représailles ou de châtiment inhérent à tous les anciens projets du même genre, le législateur du Maine propose de transformer toutes les sommes que les célibataires seront obligés de verser dans les caisses de l’Etat, en allocations qui seront offertes, à titre de dommages-intérêts aux vieilles filles ayant dû coiffer sainte Catherine, du fait que personne n’a jamais demandé leur main. 

Pour avoir droit à cette rente, qui ne pourra pas être supérieure à 500 frs., les éternelles jeunes filles devront avoir dépassé la quarantaine et prouver qu’elles n’ont jamais éconduit un prétendant honnête, tout jeune homme n’ayant jamais été interné dans un asile d’aliénés et n’ayant pas subi de condamnation infamante. 

Quant à l’impôt, il sera prélevé sur tous les hommes non mariés qui auront accompli la trentième année et ne pourront pas faire la preuve qu’à trois reprises déjà, ils ont demandé, dans les formes usuelles, la main d’une jeune fille née dans l’Etat du Maine. 

« Le Signal de Madagascar et dépendances. » Tamatave, 1909. 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Impôts et célibataires »

    karouge a dit:
    mars 1, 2019 à 8:14

    Combien de ces jeunes femmes ayant atteint l’âge canonique n’auraient-elles pas mieux fait de déposer une main courante pour porter plainte envers ces célibataires endurcis? Cela aurait évité un nouvel impôt, remplacé par un élégant mandat de dépôt, plus rentable…Et puis, cette histoire ne pourrait se passer en France. Il paraît que dans le Maine et Loire, on peut s’offrir de beaux seins en poire (dixit Boby Lapointe) qui réduirait une majorité de trentenaires à se marier et se marrer (à la belle saison)..

    Aimé par 2 personnes

      karouge a dit:
      mars 1, 2019 à 11:07

      pardon, juste un petit supplément : Caïn a trahi son frère Abel pour un plat de lentilles, mais combien de couples se son-ils mariés pour des haricots?
      (OK, j’arrête!)

      Aimé par 2 personnes

    equinoxio21 a dit:
    mars 7, 2019 à 1:59

    Il faut passer ça à Bercy. De quoi équilibrer la dette publique.

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    mars 7, 2019 à 7:53

    ET, l’inverse logique: L’impôt sur le divorce (si celui-ci s’effectue à moins 5 ans des épousailles, si un enfant ne traduit pas l’union… et une taxe sur la vaisselle cassée!)
    😀

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.