Les nouveaux fiacres électriques 

Publié le Mis à jour le

fiacre_électriqueDepuis longtemps déjà la question d’automobilisme appliquée aux fiacres est à l’ordre du jour. On en parlé un peu partout, mais les difficultés à vaincre étaient nombreuses et demandaient une étude sérieuse et compliquée. Ces études sont terminées, les difficultés résolues, ou à peu près, et, dans un temps qui n’est pas très éloigné, nous allons voir circuler les nouvelles voitures.

Le modèle adopté par la Compagnie générale des voitures à Paris n’est pas encore définitivement arrêté, mais on croit que ce sera un landau se découvrant et se fermant à volonté, suivant la saison. La nouvelle voiture serait légère, agréable à l’œil, et irréprochable au point de vue du confortable.

La force employée serait l’électricité. Chaque voiture pourrait emmagasiner un courant électrique permettant une circulation de 80 kilomètres, chiffre représentant le maximum de circulation quotidienne de la voiture. Le chargement des batteries se fera d’avance. Des dépôts seront établis qui permettront aux conducteurs de voitures de remplacer les accumulateurs suivant les besoins. 

Ces dépôts seront mis à la disposition des petits loueurs, ce qui leur permettra de remplacer la traction animale par la traction électrique. 

Espérons que les différentes compagnies profiteront de cette transformation pour diminuer le prix des courses, ou bien, ce qui serait plus logique, de fractionner le prix de la course et de l’heure. 

« L’Aurore : littéraire, artistique, sociale. » Paris, 1897.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Les nouveaux fiacres électriques  »

    anne35blog a dit:
    mars 20, 2019 à 7:12

    bonne trouvaille pour l’époque,mieux que l’essence…

    Aimé par 2 personnes

    iotop a dit:
    mars 20, 2019 à 7:27

    Bon jour,
    Excellent article qui prouve que tout était déjà là pour faire de l’électrique une application pour le transport, mais déjà des « lobby » se mettaient en place pour le tout pétrole : diesel, essence … moteur à explosion … comme quoi les dés sont pipés dès le début et pour moult choses …
    Max-Louis

    Aimé par 3 personnes

    marie a dit:
    mars 20, 2019 à 9:14

    Bonsoir, excellent billet, c’était une avancée pour l’époque, bonne soirée Amitiés MTH

    Aimé par 2 personnes

    fanfan la rêveuse a dit:
    mars 21, 2019 à 7:10

    1897 ! Tu as l’art de nous transmettre des morceaux de notre histoire qui me font très sérieusement réfléchir qu’en à notre cheminement Gavroche. Décidément, nous n’avons vraiment rien inventé…
    Belle journée à toi ! 🙂

    Aimé par 2 personnes

    jmcideas a dit:
    mars 26, 2019 à 12:21

    Merci, Gavroche, tu touches là, une actualité et un fait remarquable:
    « Des dépôts seront établis qui permettront aux conducteurs de voitures de remplacer les accumulateurs suivant les besoins. »
    N’a-t-on pas envisagé ce point aujourd’hui ?
    SI, à l’Etat d’Israël, où des stations sont installées à cet effet!
    Dans le mille, concernant mes critiques à la voiture électrique: Notre GOUV ne force aucunement à ce type de station!

    (NB: mon débat est, par ailleurs, à la ressource des batteries = non polluantes ?)
    SIC

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.