Dernières volontés

Publié le Mis à jour le

vladimir_makovskiM. Chapus raconte, dans le Sport, une histoire des plus philosophiques.

Un de nos sportsmen perd tout récemment un de ses bons amis. Le mort avait inséré au nombre de ses dernières volontés que l’ami serait admis à choisir, parmi son mobilier, ses fantaisies d’art ou ses objets les plus intimes, ce qui serait le plus à son gré.

Le jour de la levée des scellés, notre gentleman se présente au domicile du défunt et fait connaître au magistrat et aux parents le but de sa visite. Quand le moment fut venu de se prononcer, il montra aux héritiers une petite pendule Louis XV d’un goût assez pur : « Ce sera ce meuble, si vous le voulez bien. » A cette indication, les parents de se regarder et de se concerter. L’un d’eux prit la parole au nom des autres.

 Mon Dieu ! monsieur, nous n’avons nulle intention de contester votre droit ici, mais laissez-nous vous prier de considérer que cette pendule est dans la famille depuis plus d’un siècle et demi et qu’elle se lie à tous nos souvenirs d’enfance.
— N’en parlons plus, dit gracieusement le gentleman.
— Que c’est aimable à vous; si vous vouliez chercher autre chose.
— Va pour autre chose.

Dans le salon, il y avait une toute petite toile bien composée et d’une exécution fine, digne en tout du pinceau de Camille Roqueplan. « Eh bien ! ce tableau, si cela vous agrée, » fit-il.

Ici la scène de tout à l’heure de se répéter; les héritiers se regardent et se consultent. Enfin, le plus âgé d’entre eux prend la parole à son tour.

 Nous jouons de malheur, dit-il; nous avons tous beaucoup connu l’auteur de ce tableau; il venait dans notre intimité, et c’est le seul souvenir que nous ayons de lui. S’il était vivant, nous pourrions espérer de remplacer cette œuvre; mais il est mort, ce serait nous causer un vif chagrin que de songer à nous l’enlever.
— Je renonce au tableau, puisque vous le désirez. Cette tabatière, alors.
— Oh ! c’est celle de notre grand’mère.
— En ce cas, j’insisterai encore moins. Mais tenez, comme je serais aux regrets de vous priver d’un objet auquel vous attacheriez quelque prix, je me retire; envoyez-moi ce que vous voudrez; envoyez-moi, en un mot, ce qui vous intéresse le moins.

Le lendemain il recevait, dans un joli cadre, le portrait de son ami.

« Almanach de la Champagne et de la Brie. » Troyes, 1869.
Peinture de Vladimir Makovski.

4 réflexions au sujet de « Dernières volontés »

    francefougere a dit:
    mai 8, 2019 à 4:03

    Oh !
    Tu connais l’histoire du monsieur dont la femme était très autoritaire. Quand il a rédigé son testament, il a écrit  » Voici mes premières volontés  » !
    Amitiés -merci à toi 🙂

    Aimé par 2 personnes

    fanfan la rêveuse a dit:
    mai 9, 2019 à 6:56

    Oups…Bonne journée Gavroche ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    mai 14, 2019 à 4:11

    Que sont les dernières volontés des Pharaons: de tout emporter avec eux!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.