La fable de Pandore

Publié le

pandore

Jupiter avait caché le feu, mais l’adroit fils de Japet le découvrit et, par un heureux larcin, l’apporta aux hommes dans le tube creux d’un roseau, après avoir trompé tous les soins du dieu qui se plait à lancer la foudre. Jupiter indigné lui adressa ces paroles : 

« Fils de Japet, le plus rusé d’entre tous les mortels, tu t’applaudis d’avoir dérobé le feu du ciel et trompé tous mes soins; mais apprends que ton larcin sera la source des plus grands maux, et pour toi et pour tous les âges futurs. Les mortels payeront le présent que tu leur as fait par un présent plus funeste que je leur enverrai, mais dont ils auront l’âme ravie, chérissant eux-mêmes leur propre fléau. » 

Telles furent les paroles du père des dieux et des hommes; il les accompagna d’un sourire, et donna l’ordre à Vulcain, à cet artiste sublime, de former un corps avec de l’argile pétrie dans l’eau, de lui communiquer la force et la voix humaines, et d’en faire une vierge dont l’éclatante beauté fut égale à cette des immortelles déesses. Jupiter ordonne en même temps à Minerve de former cette vierge aux arts de son sexe, et de lui apprendre à ourdir un merveilleux tissu. II commande à la belle Vénus de répandre sur sa tête tous les charmes de la beauté… Il veut que Mercure, le messager des dieux et le meurtrier d’Argus, souffle dans son âme l’impudence et la perfidie. 

pandore_feu

Tels furent les ordres de Jupiter, et les dieux s’empressent d’obéir aux volontés du fils de Saturne. L’industrieux Vulcain eut bientôt formé avec de l’argile une nymphe semblable à une chaste vierge; la déesse aux yeux bleus la revêtit de riches habits et ceignit ses flancs d’une étroite ceinture. Les Grâces et la divine Persuasion ornèrent d’un collier d’or son cou gracieux. Les Heures à la belle chevelure la couronnèrent des fleurs du printemps; elle fut parée des plus beaux atours par les mains de Minerve. Le messager des dieux, le meurtrier d’Argus, mit dans son cou la perfidie, les discours séduisants et trompeurs. Enfin, elle reçut du héraut des dieux le don de la parole; et, comme tous les habitants de l’Olympe lui avaient fait un présent, elle fut nommée Pandore

Après avoir ainsi comblé de perfection cette fatale beauté, Jupiter ordonne à Mercure de conduire à Epiméthée ce présent des dieux. Epiméthée oublie que Prométhée lui a recommandé de ne rien recevoir du maître de l’Olympe, dans la crainte que les présents de la colère ne devinssent funestes aux mortels : il accepte le présent, et ne reconnaît sa faute que lorsqu’il n’est plus temps de remédier au mal. Auparavant, les hommes menaient une vie exempte de maux, de peines, de travaux, et de ces fâcheuses maladies qui amènent la vieillesse. Mais aujourd’hui, dès le premier instant qu’ils voient la lumière, ils commencent à vieillir dans le malheur. 

pandore_deesse

Pandore, tenant en ses mains un grand vase, en soulève le large couvercle, disperse tous les maux renfermés dans le vase, et remplit la terre d’une infinie multitude de misères; la seule Espérance reste dans l’urne sur les bords du vase elle n’a pu s’envoler, Pandore ayant remis le couvercle par l’ordre du dieu qui est armé de l’égide et qui rassemble les nuages. 

Cependant un déluge de maux fond sur les mortels. La terre en est remplie, la mer en est couverte; les maladies ne cessent d’attaquer les hommes, et pendant le jour et durant la nuit. Elles leur apportent en silence les douleurs; en silence, car le dieu dont les conseils sont pleins de sagesse les a privées de la voix qui les eût annoncées de loin. 

Hésiode (VIIIe siècle avant J.-C)
Illustration : « Le mythe de Pandore » © TV5Monde

Publicités

2 réflexions au sujet de « La fable de Pandore »

    marie a dit:
    mai 10, 2019 à 2:39

    Bonjour J’aime beaucoup ce genre de billet, on y apprend beaucoup de choses Merci. Bon après-midi Amicalement MTH

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.