Séance de peinture interrompue. 

Publié le Mis à jour le

madiah_surith

Faire le portrait d’une jolie femme, pour un peintre, n’a rien de déplaisant. Mais lorsque cette lemme est charmeuse de serpents et qu’elle se fait portraiturer en compagnie de ses pensionnaires, le métier perd de ses agréments. 

Le professeur Julius Krant, un des meilleurs peintres de portraits de l’Allemagne, a failli, ces jours-ci, l’apprendre à ses dépens. Il avait donné rendez-vous, dans son atelier, à Mme Madiah Surith, une charmeuse de serpents du Caucase, qui est actuellement en représentations dans un cirque berlinois. Celle-ci avait amené un boa constrictor, long de treize-pieds, qu’elle avait enroulé autour de son cou et de sa poitrine au moment de prendre la pose pour son portrait. 

Mais le reptile, rendu brusquement furieux, lâcha le modèle et prit une attitude menaçante à l’égard du peintre. Il aurait fait certainement un mauvais parti à M. Krant, si la charmeuse, aidée du domestique qui avait apporté le boa dans sa caisse, ne l’avait enroulé dans une tenture et ne l’avait fait réintégrer ses couvertures. 

La séance fut interrompue, et elle ne sera probablement jamais plus reprise. 

« Le Signal de Madagascar. » Tananarive, 1909.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Séance de peinture interrompue.  »

    jmcideas a dit:
    mai 14, 2019 à 7:47

    Merci Photoshop, Le NU n’a plus besoin d’accessoires—On les y ajoute après, en calques

    Pensez vous que le mannequin en OR soit couverte de paillettes?

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.