Marat et les rois  

Publié le Mis à jour le

maratMarat était opposé naturellement à la coutume de célébrer la « fête des rois ». 

Le 28 décembre 1792, il prenait la parole à la Convention, et demandait l’interdiction de cette vieille coutume. 

« Je demande, dit-il, que la Convention, décrète qu’aucun ministre, de quelque culte qu’il soit, ne pourra célébrer de fêtes sous le nom de « fêtes des rois ». Ces fêtes sont anticiviques et contre-révolutionnaires. » 

Jugeant cette discussion sans utilité, la Convention passa purement et simplement à l’ordre du jour, et la « fête des rois » fut célébrée en 1793 comme précédemment.

« Excelsior. » Paris, 1920.

2 réflexions au sujet de « Marat et les rois   »

    malauxtruches a dit:
    mai 21, 2019 à 10:23

    ne serait-ce pas un contre-sens?
    Quand on sait précisément,
    que c’était les fous
    et en nombre encore
    ou bien les condamnés
    qui ce jour-là étaient libres tout-à-fait de prendre leurs fantaisies pour des réalités

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.