L’intérêt de la commune

Publié le Mis à jour le

banquet des mairesA force de parler en leurs discours de la suprématie de l’intérêt général sur les intérêts particuliers, peut-être nos hommes d’Etat finiront-ils par changer la mentalité des électeurs.

Ceux de M. Adigard, député de l’Orne, seront probablement les derniers à se mettre d’accord sur ce point avec M. Raymond Poincaré. Lorsque le prédécesseur de M. Adigard mourut, il y eut compétition entre M. Adigard et un médecin du pays. Celui-ci, pour gagner la confiance des électeurs, offrit un banquet monstre auquel il convia tous les maires de la circonscription de Domfront. La chère fut bonne et les libations copieuses; tout se passa le mieux du monde jusqu’à l’heure des discours.

A ce moment, le docteur X…, candidat, développa son programme avec chaleur et n’eut pas de peine, le vin aidant, à se faire applaudir. Le maire de la commune, témoin de cet heureux événement, se leva à son tour et fit la brève déclaration que voici :

 Vous nous avez offert, monsieur le docteur, un bien bon dîner… Nous sommes, bien contents, bien contents… Vous avez aussi très bien discouru. C’est très bien, très bien… Mais faut que nous vous posions une petite question : Notre pauvre, député défunt, M. Champagnol, distribuait chaque année 2.000 francs aux pauvres de la commune. Etes-vous disposé à en faire autant ?

Le malheureux candidat balbutia:

 Vous savez, mes chers amis, que je suis loin d’être aussi riche que feu M. Champagnol. Mais je vous ferai chaque année un don non moins précieux : celui de ma personne tout entière.
— Votre personne… répliqua le paysan, ça ne vaut pas les 2.000 francs de votre prédécesseur. Je regrettons bien, mais l’intérêt de la commune !…

Et le candidat ne fut pas élu, heureusement, pour la commune et pour M. Adigard.

« La Semaine politique et littéraire de Paris. » Paris, 1912.

Une réflexion au sujet de « L’intérêt de la commune »

    iotop a dit:
    mai 29, 2019 à 9:27

    Bon jour,
    L’intérêt pécuniaire … triste mine … et les pauvres sont toujours là …
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.